Actualités Économie Protéger le public et rehausser la qualité dans l'industrie de la construction

Protéger le public et rehausser la qualité dans l’industrie de la construction

La Régie du bâtiment du Québec (RBQ) s’apprête à déployer toute une série de mesures pour répondre à une industrie de la construction en pleine effervescence : qualification et formation continue obligatoire pour les entrepreneurs, examens renouvelés et uniques, augmentation du nombre d’inspecteurs et d’inspections, virage client pour renforcer l’information destinée au public.

L’objectif de ces mesures est de rehausser les compétences des entrepreneurs, de s’assurer de la qualité des travaux et d’offrir un meilleur service, tant aux citoyens qu’aux entrepreneurs. Avec la multiplication des chantiers partout au Québec, la RBQ accroît sa présence sur le terrain en complétant l’embauche de près de 130 effectifs d’ici 2022. De ce nombre, plus de 70 % se consacreront aux inspections et aux enquêtes.



La RBQ compte aussi miser sur des partenaires, dont Garantie de construction résidentielle (GCR), pour couvrir le plus de chantiers possibles afin d’inspecter de plus en plus de constructions de maisons neuves ou de condos assujettis au plan de garantie obligatoire. Depuis quelques années, le nombre d’unités inspectées par GCR est en hausse et l’organisme entend encore augmenter ses interventions au cours des prochaines années.

La licence : un gage de qualité
Également, l’équipe de la RBQ est à mettre sur pied des examens uniques, renouvelés et informatisés, ce qui permettra la correction accélérée, une validation rigoureuse des compétences et la délivrance d’une licence plus rapidement.


L’organisation poursuit aussi ses actions avec les partenaires pour s’assurer que les entrepreneurs sont adéquatement qualifiés. D’ailleurs, dès le 1er avril 2022, les dirigeants devront suivre un minimum de 16 heures de formation continue chaque 2 ans; une mesure qui concerne plus de 21 000 entreprises.

« Notre volonté est d’agir dès la porte d’entrée pour donner encore plus de valeur à la licence. C’est un changement majeur dans l’industrie et un premier pas avant d’élargir à d’autres entreprises », a commenté le président-directeur général de la RBQ, Michel Beaudoin.



Une révision du processus de plainte de bout en bout
Par ailleurs, la RBQ prend un virage client important et sans précédent. Elle donnera encore plus d’information pour que le consommateur fasse un choix éclairé sur l’entrepreneur avec qui il veut faire affaire. Le processus de plainte est aussi en révision, tout comme les protections offertes au public. En somme, l’organisation souhaite que chaque interaction dans l’ensemble du processus soit fluide, que la prise en charge soit rapide et qu’on tienne le plaignant mieux informé.

« Aujourd’hui, nous posons les jalons d’une RBQ encore plus proactive, plus agile, plus transparente, mais surtout d’une organisation qui répond présent pour soutenir les consommateurs et s’assurer de la probité et de la compétence des entrepreneurs », de conclure M. Beaudoin.



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×