26.11.2020
Actualités Économie L'écoénergie permettra d'épargner 20,2 M$ dans la construction

L’écoénergie permettra d’épargner 20,2 M$ dans la construction

«C'est le début d"une nouvelle ère!»

La Régie du bâtiment du Québec (RBQ) confirme l’entrée en vigueur de nouvelles normes de construction visant à rehausser la performance énergétique des immeubles commerciaux, institutionnels et industriels, ainsi que des grands bâtiments d’habitation.

Ces normes entraient en vigueur hier, le samedi 27 juin, et le secteur de la construction disposera d’une période transitoire de 18 mois, soit jusqu’au 27 décembre 2021, pour les appliquer.

Les nouvelles mesures, qui amélioreront la performance énergétique des nouveaux bâtiments et des agrandissements de plus de 25 % en moyenne, portent notamment sur l’isolation des murs, des toits et des planchers et la couverture des ponts thermiques; la performance thermique des portes et fenêtres; l’isolation thermique des conduits et le calorifugeage de la tuyauterie; la puissance d’éclairage intérieur et extérieur et la récupération de chaleur exigée dans les installations de chauffage, de ventilation et de conditionnement d’air, y compris les piscines, les équipements de réfrigération et les hottes de cuisines commerciales.

Baisse de la facture d’énergie

En plus de permettre aux entreprises et aux particuliers d’économiser environ 20,2 M$ sur leur facture annuelle d’énergie, l’application de ces nouvelles normes engendrera une importante réduction d’émission de CO2, soit l’équivalent de ce que peuvent émettre près de 18 000 voitures en une année!  

« L’entrée en vigueur de ce nouveau chapitre marque le début d’une nouvelle ère. Construire vert, c’est construire demain. Les normes visant l’efficacité énergétique des grands bâtiments dataient de 1983. Considérant que ce parc immobilier consomme environ 12 % de l’énergie au Québec, il devenait impératif d’actualiser nos façons de construire. Les nouvelles normes engendreront des économies d’énergie importantes tout en offrant aux professionnels de la construction de la flexibilité quant aux façons de s’y conformer », mentionne le président-directeur général de la Régie du bâtiment du Québec, Michel Beaudoin.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×