Divertissement > Culture > Le Festi Jazz obtient plus de 100 000 $ de Québec
Culture

Le Festi Jazz obtient plus de 100 000 $ de Québec

La ministre Caroline Proulx a annoncé ces importantes subventions hier. -Photo: journallesoir.ca, Pierre Michaud

Le gouvernement du Québec attribue une aide financière de 117 580 $ au Festi Jazz de Rimouski, qui se déroule actuellement jusqu’au 5 septembre.

La ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, et la ministre du Tourisme et ministre responsable des régions de Lanaudière et du Bas-Saint-Laurent, Caroline Proulx, en ont fait l’annonce hier. 

Le Conseil des arts et des lettres du Québec et la Société de développement des entreprises culturelles, deux sociétés d’État relevant des fonctions de la ministre de la Culture et des Communications, accordent la somme de 83 080 $ dans le cadre de leurs programmes respectifs. De son côté, le ministère du Tourisme verse une contribution de 34 500 $ par l’entremise du programme Aide financière aux festivals et aux événements touristiques. Cette somme inclut une bonification ponctuelle relative aux répercussions de la pandémie de COVID-19 sur l’industrie touristique.

Lettres de noblesse

« Au fil de ses 35 ans d’existence, le Festi Jazz de Rimouski a su gagner ses lettres de noblesse auprès des grands noms du jazz d’ici et d’ailleurs. J’invite les Québécoises et les Québécois à venir vibrer au rythme de cet événement et à s’émerveiller devant les performances musicales de nos artistes dans un décor à couper le souffle », croit Nathalie Roy.

Retombées considérables

« Depuis 35 ans maintenant, le Festi Jazz de Rimouski anime le Bas-Saint-Laurent avec l’aide d’artistes de renom dans le monde du jazz. Cet événement phare génère des retombées touristiques considérables pour la ville et ses environs, en divertissant tout autant les visiteurs que la population de la région. Les festivals et événements font partie du paysage québécois et contribuent grandement à son dynamisme touristique. J’invite les curieux et les amateurs à venir découvrir ce grand festival ainsi que l’accueil chaleureux des résidents du Bas-Saint-Laurent », ajoute Caroline Proulx.

Facebook Twitter Reddit