Nouvelle de 18 h L’auteure Diane St-Pierre propose une satire sur les résidences de personnes âgées

L’auteure Diane St-Pierre propose une satire sur les résidences de personnes âgées

L’auteure rimouskoise Diane St-Pierre lance son 8e livre, N’importe qui, un roman qui dormait dans une armoire depuis trop longtemps, selon elle.  

« Le livre est présentement disponible. Les ventes vont très bien. Ce livre se veut une satire dénonçant des propriétaires de résidences de personnes âgées qui ne recherchent qu’une chose, le profit, aux dépens de personnes vulnérables. Mes livres véhiculent l’honnêteté, la vérité, l’amour et la joie de vivre. Ils dénoncent l’injustice, le mal et la méchanceté », indique l’auteure.



Quatrième d’une famille de sept enfants, Diane St-Pierre a grandi à Murdochville, en Gaspésie, et vit maintenant à Rimouski. « Adolescente, j’avais dit qu’un jour j’écrirais un livre. C’est finalement en 2008 que j’ai réalisé mon rêve avec l’Éveil, mon premier roman que j’ai eu toutes les misères du monde à faire publier. En 2011, j’ai décidé de faire publier mon 2e livre Façade à compte d’auteure », raconte-t-elle.

Retour à compte d’auteur


Après la publication de deux volumes Les Germaines avec une autre éditrice en 2013 et en 2015, Mme St-Pierre revient à compte d’auteur et lance Dent pour dent en 2018 et son autobiographie Retour du pendule en 2019. « Mon premier livre est paru à la suite d’un congédiement illégal que j’ai su dévoiler au grand jour », précise l’auteure, qui annonce une réimpression de son 2e livre Façade, qui est présentement disponible. Il raconte les histoires d’amour de l’auteure pleines de suspense, mais toujours romancées.

Séance de signatures



Diane St-Pierre tiendra une séance de signatures le 2 octobre de 14 h à 16 h à la Librairie l’Alphabet de Rimouski. Elle participera également au Salon du livre de Bonaventure les 24 et 25 octobre.

Le plus récent livre de Diane St-Pierre est disponible à la Librairie l’Alphabet. « Il me reste un livre qui dort encore dans une armoire. Ce sera mon dernier et je le publierai d’ici un an ou deux », lance-t-elle.



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×