Nouvelle de 19 h Lise Watier rend visite à son ami Richard Ouellet au parc Croc-nature

Lise Watier rend visite à son ami Richard Ouellet au parc Croc-nature

Deux amis de longue date, Lise Watier et l’ex-maire de Saint-Simon, Richard Ouellet, se sont rencontrés au parc Croc-nature de Saint-Simon, le 8 août dernier.

L’ex-femme d’affaires en produits de beauté a contribué généreusement à l’aménagement du petit étang du parc Croc-nature grâce à sa fondation. « Nous attendions la visite d’une représentante de la Fondation Lise Watier, le 8 août, mais nous avons eu la surprise de recevoir Mme Watier elle-même qui souhaitait faire une surprise à son ami de longue date, Richard Ouellet », raconte Michelle Labrecque, de la Brigade verte de Saint-Simon, organisme responsable du parc Croc-nature.



Très ému par cette visite, Richard Ouellet a rappelé aux gens présents sa première rencontre avec son amie en 1965. « Il nous a décrit l’ensemble que portait Mme Watier à ce moment », mentionne Mme Labrecque.

Lise Watier, Richard Ouellet et les membres de la Brigade verte. (Photo courtoisie Pierre M. Barre)

Des rencontres incroyables


Richard Ouellet, qui a été maire de Saint-Simon pendant 25 ans, a fait des rencontres incroyables autant avec des personnalités québécoises, qu’internationales. Son salon ressemble à un véritable musée des célébrités.

Au nombre de ses accomplissements, il est parvenu à force de persévérance, à faire entrer le nom de son ami et ancienne vedette du Canadien de Montréal, Jean Béliveau, dans le dictionnaire Larousse.



De son côté, Lise Watier a été nommée Officier de l’ordre national du Québec. Elle a profité de sa présence à Saint-Simon pour visiter l’exposition Culture et culture au parc Croc-nature et bien sûr le petit étang qui a été aménagé pour le bonheur des visiteurs et de la collectivité. La Fondation Lise Watier aide les femmes à révéler, à activer et à développer leur potentiel professionnel.

La Brigade verte est formée de Madeleine Bourbonnais, Chantal Despatis, Mélanie Marier et Michelle Labrecque.


L’étang aménagé grâce à l’implication de la Fondation Lise Watier. (Photo courtoisie YanRoyFoto)


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×