Nouvelle de 19 h Éric Blanchard travaille sur un 2e album

Éric Blanchard travaille sur un 2e album

Un an après le lancement de son premier album solo comme cadeau pour ses 50 ans, Éric Blanchard, résident de Sainte-Rita, dans les Basques, peaufine un deuxième album avec sa formation, Rick et les bons moments, album attendu pour le début de 2022.

« J’avais assez de matériel pour proposer un 2e album à ma compagnie de disques qui était enchantée. Je compose toutes les pièces. Je travaille souvent avec Éric Dion, de la formation Dans l’shed, qui demeure à New Richmond, en Gaspésie. L’album sera enregistré à Saint-Zénon, dans Lanaudière, comme le premier. L’accueil reçu pour mon premier album m’a encouragé à poursuivre. Les gens me disent qu’ils se reconnaissent dans mes chansons. Ça m’a donné du gaz pour écrire d’autres chansons », dit-il.



De bons moments malgré la pandémie

Malgré la pandémie, Rick en a eu de bons moments avec son groupe lors d’une tournée qui les a mené un peu partout au Québec. « La réponse des diffuseurs a été extraordinaire. J’étais un peu nerveux d’occuper le devant de la scène lors du lancement de l’album et pour la vitrine du ROSEQ dès le lendemain. Ça c’est bien passé puisque nous avons été embauchés par plusieurs salles, aux Îles-de-la-Madeleine, au Bas-Saint-Laurent et sur la Côte-Nord. Certains spectacles ont été annulés en raison de la pandémie, mais en même cela faisait mon affaire parce que je ne voulais pas faire de longue tournée. Ma qualité de vie est maintenant très importante pour moi. Ma compagnie de disques comprend bien et organise mon horaire en conséquence », indique le musicien de carrière qui a accompagné plusieurs groupes comme Pépé, Mordicus, Les Chercheurs d’Or, et Raton Lover. L’idée de se jeter sans filet ni attente dans un projet solo a pris forme au début de 2018. 


Rick et les Bons Moments ont notamment fait un arrêt à Rimouski cet été pour un 5 à l’Angélus.

Vitrine pour une tournée en Europe



Rick et son groupe ont pris part à une vitrine à Montréal pendant la semaine du 23 août pour se faire voir par des diffuseurs européens. Un spectacle est prévu ce vendredi 17 septembre au Grand théâtre de Québec.

À Sainte-Rita pour y rester


 « J’aime la vie à Sainte-Rita, une communauté où tout le monde se connaît et s’entraide. J’ai toujours eu ces valeurs- là. La musique m’a permis de gagner ma vie très longtemps, mais là j’avais besoin de relever d’autres défis. J’ai plusieurs amis qui sont venus me trouver ici. C’est calme et paisible. Je pense que je suis ici pour longtemps », indique celui qui travaille notamment au sein d’une érablière.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×