guycaron
Nouvelle de 19 h > Claude Viel candidat à la mairie de Saint-Eugène
Nouvelle de 19 h

Claude Viel candidat à la mairie de Saint-Eugène

Claude Viel (Photo courtoisie)

C’est un producteur agricole qui a fait sa marque dans le syndicalisme agricole qui est le premier à se présenter à la succession de Gilbert Pigeon qui quitte la mairie de Saint-Eugène-de-Ladrière après un règne de 35 ans amorcé en 1986.

En plus de 33 ans dans le syndicalisme agricole, dont huit comme président de la Fédération des producteurs de bovins du Québec, Claude Viel compte une expérience de 13 ans comme conseiller municipal, soit 11 ans au tournant des années 1990 et les deux dernières années.

« J’ai décidé de me présenter parce que j’ai un peu plus de temps à la suite d’une réorganisation au sein de l’entreprise familiale. Je vais œuvrer en production bovine, travaux à forfait et acériculture avec mon fils, tandis que mon frère prend la ferme laitière avec ses deux fils », indique-t-il.

Un réseau de contacts

Grâce à ses implications politiques et syndicales, M. Viel estime posséder un réseau de contacts qui sera bénéfique au développement de sa municipalité. « M. Pigeon a fait de l’excellent travail, mais ça fera probablement du bien d’avoir du sang neuf à la mairie. De mon côté, je n’ai pas l’intention d’en faire une carrière, mais je pense être capable de faire le travail. Je veux faire le pont vers le développement d’une relève. Si je suis nommé ou élu, je vais mettre mon expérience au profit de la municipalité, mais les conseillers auront leur mot à dire dans les décisions du conseil ».

Comme priorité s’il est élu, M. Viel entend s’assoir avec les représentants de tous les organismes de la municipalité pour bien cerner les besoins de chacune et leur faire part des attentes de la population.

Claude Viel a quitté le syndicalisme agricole en septembre 2020. Au cours de sa carrière de 33 ans, il a été représentant pour le veau d’embouche, président du Syndicat des producteurs de bovins du Bas-Saint-Laurent, président de la Fédération des producteurs de bovins du Québec, administrateur à la Confédération de l’UPA au provincial et membre du conseil d’administration de la Financière agricole du Québec. M. Viel trace certaines similitudes entre la gestion d’un syndicat et celle d’une municipalité.

Facebook Twitter Reddit