guycaron
Élections municipales 2021 > Les candidats à la mairie interpellés par Harold LeBel
Élections municipales 2021

Les candidats à la mairie interpellés par Harold LeBel

Le député demande des engagements pour les aînés
Harold LeBel lors du colloque sur le vieillissement il y a deux ans. (Photo: courtoisie)

Au terme de la période de mises en candidature aux élections municipales, vendredi dernier, le député de Rimouski à l’Assemblée nationale du Québec, Harold LeBel, invite les candidates et candidats à la mairie des municipalités de Rimouski-Neigette à manifester concrètement leur soutien et leurs engagements pour le mieux-être des aînés.

« Les municipalités peuvent prendre des initiatives entraînant des effets directs sur nos aînés. Il peut s’agir de gestes simples, comme l’installation de bancs ou la création de parcs intergénérationnels, mais aussi de politiques plus élaborées. Nos candidats aux différentes mairies ne doivent pas négliger le poids qu’ils peuvent exercer pour favoriser la qualité de vie nos aînés », souligne le député LeBel.

Il y a deux ans, presque jour pour jour, en collaboration avec le Carrefour 50 + du Québec, le député de Rimouski a organisé le colloque « Bien vieillir dans Rimouski-Neigette », au cours duquel les personnes âgées ont pu exprimer leurs préoccupations et où des experts ont illustré les défis, mais aussi les occasions à saisir avec le vieillissement de notre population.

Agir intelligemment

« Si nous agissons intelligemment et avec bienveillance, nos aînés constitueront une richesse inestimable. Leur expérience doit servir toute la communauté », soutient le député de Rimouski.

« J’ai transmis le rapport du colloque à mes correspondants, qui peuvent s’en inspirer librement pour leurs engagements envers les personnes âgées, puisque ce document regorge de propositions, toutes plus pertinentes les unes que les autres et souvent, formulées par les aînés eux-mêmes. Les candidates et candidats à la mairie doivent aussi savoir qu’une fois élus, je les appuierai sans réserve dans leurs démarches pour bonifier les conditions de vie des aînés », souligne monsieur LeBel.

Santé et bien-être

« «J’espère sincèrement que vous prendrez des engagements à ce sujet lors de votre campagne. Je ne doute par ailleurs pas qu’une fois élu, vous ferez vôtre la déclaration finale du colloque pour le Bien vieillir dans Rimouski-Neigette. » C’est le message que j’ai livré aux candidats dans ma lettre. Ma démarche s’inscrit d’autant plus dans l’actualité qu’aujourd’hui même, dans son propre rapport intitulé « Vieillir en santé », le directeur national de la Santé publique du Québec, Horacio Arruda, déclare que la pandémie « a changé à jamais notre vision des actions […] à mettre en priorité pour améliorer la santé et le bien-être des populations vieillissantes. » Les municipalités et leurs maires respectifs devront donc jouer un rôle prépondérant afin d’adapter nos pratiques et notre environnement à cette nouvelle réalité », indique finalement Harold LeBel.

Facebook Twitter Reddit