guycaron
Nouvelle de 19 h > Les besoins sont passés de 400 à 600 familles par mois, chez Moisson
Nouvelle de 19 h

Les besoins sont passés de 400 à 600 familles par mois, chez Moisson

Moisson Rimouski-Neigette a enregistré des demandes record depuis le début de la crise sanitaire. (Photo: courtoisie)

Le comptoir alimentaire Moisson Rimouski-Neigette lance un cri d’alarme à la population rimouskoise en vue de la deuxième Collecte mobile à domicile qui se tiendra à Rimouski le 16 octobre prochain.

Des dizaines de bénévoles et Ambassadeurs communautaires de TELUS sillonneront les rues de Rimouski et de Saint-Anaclet (l’Est de l’avenue de la Cathédrale en avant-midi et l’Ouest dans l’après-midi) pour y récolter les denrées non périssables que les citoyens pourront préalablement laisser à l’extérieur de leur maison. Cette collecte mobile instaurée l’an dernier avait permis de compenser l’absence d’activités bénéfices annulées en raison de la COVID-19.

« Depuis le début de la pandémie, les demandes de dépannages alimentaires auprès de Moisson Rimouski-Neigette ont augmenté de 40%. Elles n’ont jamais diminué, depuis », souligne Sophie Lajoie, directrice générale de Moisson Rimouski-Neigette.

Moisson dessert environ 600 familles par mois présentement, alors que les besoins étaient auparavant autour de 400 dépannages/familles par mois, avant la crise sanitaire.

« La collecte de l’an dernier fut un retentissant succès, et la générosité des Rimouskois et de TELUS nous aura permis de répondre au cri d’alarme lancé par les familles affectées par la pandémie. Le 16 octobre, nous vous invitons à poser à nouveau un geste concret, et à laisser à l’extérieur de votre maison des denrées qui permettront à des centaines de familles et individus d’avoir accès à de la nourriture saine et diversifiée », ajoute-t-elle.

Une bénévole de TELUS participant à la collecte de l’an dernier remercie la population pour sa générosité. (Photo: courtoisie)

28 000 kilos

L’an dernier, la collecte avait contribué à amasser 28 000 kilogrammes de denrées, soit l’équivalent de 125 000 $, à un moment où les tablettes de Moisson Rimouski-Neigette se vidaient chaque jour. La générosité de 3 000 foyers rimouskois avait permis d’aider 950 familles pendant plus d’un mois.

« Alors que nous envisageons avec optimisme un retour à la normale, certaines familles restent durement impactées par la crise sanitaire ou font face à d’autres défis financiers limitant leurs accès à la nourriture. Pour nous, il est hors de question que des adultes et des enfants ne puissent pas manger à leur faim », souligne Marie-Christine D’Amours, vice-présidente, Solutions consommateurs et Expérience client de TELUS.

Trois bénévoles de TELUS en action, l’an dernier. (Photo: G Communication, Guillaume Chevrette)

Fière

« Je reste particulièrement fière et touchée par le dévouement de notre équipe si engagée ainsi que par la participation fidèle de notre communauté. Notre engagement à créer ensemble un futur meilleur nous aura permis de remettre une valeur de près d’un demi-million de dollars aux banques alimentaires du Québec depuis le début de la crise sanitaire. »  

Une méthode adaptée

Les bénévoles utiliseront une méthode de cueillette adaptée au contexte de la crise sanitaire. Ils circuleront avec des véhicules identifiés TELUS dans les différents quartiers pour récupérer les dons alimentaires laissés dehors par la population, que ce soit des denrées non périssables, des surplus de fruits ou de légumes du jardin, ou des produits d’hygiène personnelle. Les bénévoles de TELUS klaxonneront pour aviser la population de leur présence, puis circuleront à pied dans les rues pour rapporter les denrées dans le véhicule identifié.

Moisson Rimouski-Neigette, TELUS et les Ambassadeurs communautaires de TELUS disent avoir la préoccupation d’offrir un environnement sécuritaire à leurs bénévoles et de respecter les normes d’hygiène et de distanciation sociale de la santé publique et du Comité consultatif des questions médicales de TELUS qui est composé d’experts chevronnés en santé. Les autorités municipales et de sécurité publique ont également approuvé la tenue de l’activité.

Facebook Twitter Reddit