Nouvelle de 19 h > Bélisle portes et fenêtres finaliste au MercadOr
Nouvelle de 19 h

Bélisle portes et fenêtres finaliste au MercadOr

L’entreprise est la lauréate du Bas-Saint-Laurent dans la catégorie Croissance soutenue à l’exportation. (Photo courtoisie)

Bélisle portes et fenêtres architecturales, de Saint-Jean-de-Dieu, dans la MRC des Basques, est finaliste au concours Innov & Export PME, dont le gala provincial MercadOr aura lieu le 4 novembre.

L’entreprise est la lauréate du Bas-Saint-Laurent dans la catégorie Croissance soutenue à l’exportation. « Nous sommes très contents. Nous savions que nous avions un dossier solide, mais c’est toujours une bonne tape dans le dos de remporter un prix et un bel incitatif à poursuivre nos efforts », commente le directeur des ventes et responsable des exportations, Kevin Thibault.

En activité depuis 1971 et basée à Saint-Jean-de-Dieu, l’entreprise Bélisle portes et fenêtres architecturales offre un service sur mesure et des produits personnalisés de bois ou de PVC pour le marché résidentiel haut de gamme, ainsi que des reproductions historiques pour le marché patrimonial dans l’est du Canada et des États-Unis.

VIVEVOLKSDHIVER

« Nous sommes surtout présents en Nouvelle-Angleterre. L’entreprise a adopté une nouvelle stratégie pour augmenter sa présence sur les marchés d’exportation en 2013. Notre croissance est soutenue depuis ce temps. Nous avons été en croissance chaque année depuis quatre ans », précise M. Thibault.

L’objectif du concours est de faire rayonner les exportateurs et de mettre l’exportation au centre de l’espace médiatique via le projet rassembleur qu’est le gala MercadOr.

Une quarantaine d’employés

Bélisle portes et fenêtres architecturales compte une quarantaine d’employés. Comme plusieurs entreprises, le recrutement est difficile. « Nous aurions de la demande pour un quart de travail en soirée, mais nous manquons de personnel. Nous nous en tirons quand même relativement bien quand on se compare. Notre chiffre d’affaires est en croissance. Nous devons cependant composer avec des défis liés à la pandémie, notamment avec des délais de livraison plus longs et une hausse du prix de la matière première. Il faut s’ajuster dans nos commandes », souligne M. Thibault, qui indique que l’entreprise a été arrêtée seulement un mois, en mars 2020, en raison de la pandémie.

En route vers le gala provincial

Cette année bien spéciale, les activités et les festivités se dérouleront en mode virtuel, dès la première semaine d’octobre et sur une période de cinq semaines. Le Mois du MercadOrdébutera avec des webinaires de formation et de sensibilisation, ainsi qu’une activité de rencontres B2B entre les entreprises finalistes et les partenaires. De plus, les participants auront accès à la plateforme de maillage où les échanges seront possibles jusqu’à une semaine après la soirée de remise des prix. Le gala MercadOr se tiendra le 4 novembre,et pour l’occasion, 10 prix seront remis à des entreprises exportatrices québécoises s’étant démarquées dans leurs démarches à l’exportation. Cet événement à l’échelle provinciale mettra en lumière les PME, mais également l’ensemble des acteurs économiques qui contribuent de près ou de loin à la réussite des entreprises exportatrices.

Facebook Twitter Reddit