Actualités > Faits divers > Quatre ans de prison pour un vol qualifié
Faits divers

Quatre ans de prison pour un vol qualifié

Le palais de justice de Rivière-du-Loup. (Photo Alexandre D’Astous – Archives)

Yohan Sylvain-Bourgelas, 19 ans, de Rivière-du-Loup, considéré comme le complice dans un vol qualifié survenu le 13 janvier 2019 à Rivière-du-Loup, écope d’une peine de quatre ans de détention.

La sentence a été rendue vendredi dernier palais de justice de Rivière-du-Loup. La peine tient compte d’une détention préventive de 528 jours, si bien qu’il lui reste 932 jours de prison à purger au pénitencier.

Bourgelas a plaidé coupable à une accusation de vol qualifié en juillet 2020. Son avocate, Me Caroline Gravel, contestait la peine minimale de quatre ans de détention prévue au Code criminel pour ce genre de crime. La confection d’un rapport présententiel avait été demandée pour guider le tribunal dans l’imposition de la sentence et des représentations sur la peine de chacune des parties ont eu lieu en juin 2021.  

« Vers 21 h 30, un homme cagoulé et muni d’une arme de poing s’est présenté dans un commerce. Il a exigé le contenu du tiroir-caisse avant de prendre la fuite à pied. Il est possible qu’un complice l’attendait à l’intérieur », rapportait le sergent de la SQ, Claude Doiron, au moment des événements, le 13 janvier 2019.

L’autre accusé dans cette affaire, Maxime Roy, a aussi écopé de quatre ans de prison, mais sa détention préventive est plus courte, soit de 458 jours. Il lui reste donc 1 002 jours à purger. Les deux hommes devront se soumettre à un prélèvement d’ADN pour analyse génétique. Ils ne pourront posséder d’armes pour une période de 10 ans suivant leur libération.

Facebook Twitter Reddit