Nouvelle de 19 h > Trois points dans les bagages
Nouvelle de 19 h

Trois points dans les bagages

L’Océanic l’emporte 4-3 à Val-d’Or
Patrik Hamrla (Photo Océanic archives / Folio Photo – Iften Redjah)

L’Océanic a sauvé son voyage en Abitibi quand il a joué un très fort match pour l’emporter 4-3 sur les Foreurs de Val-d’Or, samedi, au Centre Agnico Eagle.

Après sa défaite en prolongation à Rouyn-Noranda et son revers en temps réglementaire vendredi soir, l’Océanic revient donc de son premier long voyage de la saison avec trois points de classement dans ses bagages sur les six qui étaient sur la table.

« Ce n’est jamais facile de venir jouer en Abitibi. On a un club qui est encore très jeune. On a trois joueurs sur quatre qui n’avaient jamais joué un trois en trois, encore moins en Abitibi où les patinoires sont très petites. Hier, on n’a pas bien performé et je suis fier de voir comment on a réagi. On a joué trois bonnes périodes face à une très bonne équipe avec un premier trio d’élite dans le circuit. Les gars ont bien bataillé pour aller chercher les deux points », a commenté Serge Beausoleil.

Métal du Golfe_VF

L’entraineur-chef se disait très heureux pour son jeune attaquant Maël Saint-Denis, auteur d’un premier but. « Il a cogné à la porte plusieurs fois dans le voyage et aujourd’hui, il a collecté. C’est un gars à qui on peut faire confiance déjà à 16 ans. »

Les visiteurs ont rapidement donné les devants 2-0 sur les buts de Jacob Mathieu et de la recrue de 16 ans, Maël Saint-Denis, son premier dans la LHJMQ. Mais, ils ont vu leurs adversaires répliquer avec deux buts avant la fin de la première période, ceux de Kale McCallum et Alexandre Doucet. 

L’Océanic a nettement dominé le deuxième engagement avec 24 lancers contre 7, mais il n’y a eu qu’un seul but, celui d’Alex Drover lors d’un jeu de puissance. 

Xavier Cormier a marqué tôt en troisième période pour doubler l’avance des siens. Mais, deux punitions consécutives à l’Océanic ont ouvert la porte aux Foreurs qui en ont profité pour rétrécir l’écart avec le but de Jérémy Michel. 

L’Océanic a lancé pas moins de 49 fois sur le gardien William Blackburn qui a été étincelant à plusieurs reprises, tandis que les Huskies dirigeaient 38 lancers sur Patrik Hamrla qui a aussi connu une très bonne performance.  

« Patrik a été solide. Il a été testé à plusieurs reprises et a fait des arrêts clés. On a eu droit à un beau duel de gardiens de gardiens », a souligné Serge Beausoleil avant de monter à bord de l’autocar pour une randonnée d’une douzaine d’heures en direction de Rimouski.   

En bref

Jérémie Biakabutuka et Alexander Gaudio ont réintégré l’alignement… Les absents étaient Charles Côté, Frédéric Brunet, Maxim Coursol et Alexandre Lefebvre… Alexandre Blais, rappelé du midget AAA, a disputé son troisième match avec l’équipe… Une galerie de 1 190 spectateurs a assisté à la rencontre… L’Océanic jouera sa prochaine partie mercredi soir quand il recevra les Eagles du Cap-Breton…

Facebook Twitter Reddit