Actualités > Éducation > Pro Jeune Est se donne un espace additionnel
Éducation

Pro Jeune Est se donne un espace additionnel

André Maurice, président de Pro Jeune Est, Yves Landry, de TELUS, Véronique Thibault, directrice de Pro Jeune Est, Karine Jean, de la Plomberie Saint-Pie-X et Sonia Lucas, de la Coop funéraire du Bas-Saint-Laurent. (Photo: journallesoir.ca, Pierre Michaud)

L’organisme d’aide à l’apprentissage scolaire Pro Jeune Est se donne des locaux additionnels au 324 avenue Rouleau, une infrastructure qui s’ajoute à ses installations déjà présentes à l’école Langevin.

« On va pouvoir développer de nouveaux services. L’équipe va sauver du temps, car on a maintenant un local par programme. Ça permet d’avoir pignon sur rue. Les gens vont nous voir davantage. Nous nous rapprochons de certaines écoles. Il y aura des gens présents ici, en permanence, dont les gens de notre projet « Répit ». La personne responsable de ce projet va accueillir les jeunes ici. Il y aura des jeunes du primaire qui viendront ici en fin de journée, qui ont des défis particuliers aux plans familial, social et relationnel. On aura trois bureaux supplémentaires, car l’équipe continue de grandir et nous avons d’autres projets, dont on ne peut pas encore parler, mais en bref, c’était quand même restreint comme espace ce dont on a accès à l’école Langevin », explique la directrice générale, Véronique Thibault.

Adaptation scolaire

Métal du Golfe_VF

Pour réussir à répondre aux besoins présents, Pro-Jeune-Est sollicitera, tout le mois de novembre, les citoyens et les entreprises dans le cadre de sa campagne de financement annuelle, ayant pour objectif 35 000 $. Les sommes amassées permettront notamment de consolider les programmes en place, mais aussi de soutenir le déploiement de nouveaux services.

« Nous développons actuellement un nouveau programme, le projet Répit, qui est destiné aux jeunes ayant des difficultés d’adaptation scolaire. Nous accueillerons, dans un tout nouveau local aménagé à cet effet, des élèves âgés de 11 à 13 ans qui vivent des défis quant à l’adaptation en classe ou sont à risque d’être suspendus », explique Véronique Thibault, directrice de Pro-Jeune-Est. « De plus, nous sommes actuellement en discussion avec de nouvelles écoles, dont certaines dans la MRC de la Mitis, pour déployer notre projet Apprentis tuteurs sur un plus grand territoire. Il s’agit d’un programme de tutorat entre pairs où les élèves plus vieux aident les plus jeunes », poursuit madame Thibault.

Appuis

La campagne de financement est soutenue par deux coprésidentes d’honneur dynamiques et impliquées, soit Sonia Lucas, directrice générale de la Coopérative funéraire du Bas-Saint-Laurent et Karine Jean, directrice générale de la Plomberie St-Pie X inc.

 « Je suis emballée de pouvoir encourager la réussite des jeunes de notre région et l’engagement des parents. Je lance un appel de solidarité et de générosité afin de soutenir Pro-Jeune-Est », souligne Sonia Lucas. « Votre don aura un impact direct dans le succès de nos jeunes vers l’atteinte de leur plein potentiel. Appuyer Pro Jeune-Est, c’est soutenir la génération de demain », affirme Karine Jean.

Sonia Lucas (Photo: journallesoir.ca, Pierre Michaud)

Notons aussi l’appui de la Librairie Boutique Vénus qui tiendra différentes activités au cours de la prochaine année pour récolter des fonds pour l’organisme. Toutes les informations seront communiquées sur la page Facebook de l’organisme et celle de l’entreprise. Depuis plusieurs années, Pro-Jeune-Est peut aussi compter sur l’appui de TELUS, de Desjardins, du Centre de services scolaire des Phares et des Chevaliers de Colomb.

Le défi de la pandémie

Bien que certaines mesures sanitaires soient plus permissives, cela engendre quand même de grands défis pour les jeunes. Nommons, entre autres, les difficultés d’adaptation, l’augmentation de l’anxiété, la démotivation, etc. Afin de les soutenir, nous misons sur un accompagnement collaboratif en pointant leurs réussites, en écoutant leurs besoins et en respectant leur rythme. Nous travaillons avec eux, en collaboration avec les écoles, pour leur mieux-être global.

Karine Jean (Photo: journallesoir.ca, Pierre Michaud)

Mission

Pro-Jeune-Est a une double mission, éducative et sociale. Elle se traduit dans le soutien apporté aux jeunes en difficulté d’apprentissage et d’adaptation scolaire et sociale, de même qu’à leur famille, dans une démarche préventive, continue et concertée afin d’améliorer leur développement global, vers un mieux-être. En 2020-2021, 585 personnes ont reçu du soutien de l’organisme. Pour plus d’information, visitez le www.projeune-est.ca . Les détails sur la campagne sont disponibles dans l’onglet « Faire un don ».

Les nouveaux locaux sont situés au 324, avenue Rouleau. (Photo: journallesoir.ca, Pierre Michaud)
Facebook Twitter Reddit