Nouvelle de 17 h > De retour à la maison pour trois matchs
Nouvelle de 17 h

De retour à la maison pour trois matchs

L’Armada visite l’Océanic vendredi soir
Luka Verreault (Photo journal le soir – René Alary)

Armada (vendredi), Voltigeurs (dimanche) et Remparts (mercredi), tels seront les visiteurs de l’Océanic au Colisée Financière Sun Life au cours des prochains jours.

« Après avoir joué six matchs en onze jours et des milliers de kilomètres, les gars avaient besoin de se reposer un peu, de se remettre à niveau physiquement et mentalement. Ils ont été en congé dimanche et lundi. Mardi, ils ont eu un entrainement savoureux, avec des combats un contre un. C’était difficile, mais il fallait revenir aux sources. Hier et aujourd’hui, ce fut davantage axé sur le rythme et l’exécution », explique Serge Beausoleil.

Face à l’Armada, il s’agira d’un troisième face à face en moins de trois semaines. Les deux premiers ont été plutôt robustes. 

« C’est une équipe qui ne donne pas beaucoup d’espace sur la patinoire. Il faut s’attendre à une guerre de tranchées. Ce fut le cas lors des deux premiers matchs », poursuit l’entraineur-chef. Après un gain facile de 10-2 à Boisbriand, l’Océanic s’est incliné 4-3 à Rimouski. 

Le vétéran Luka Verreault est du même avis. « On sait qu’ils vont sortir fort demain. C’est à nous de nous préparer. On sait que ce sont des matchs intenses contre eux. C’était aussi le cas lors des dernières saisons. On devra avoir un bon niveau de compétition », dit-il.

Luka Verreault (8-6-14 en 15 parties) joue actuellement du gros hockey sur le premier trio en compagnie de Xavier Cormier et Julien Béland. « On commence à plus se voir sur la patinoire. On se complète bien. C’est facile de jouer avec Cormier et Béland .»

À sa troisième saison, ce Rimouskois qui n’a pas été repêché a mis les bouchées doubles dans sa préparation. « Cet été, je n’ai pas chômé. J’ai travaillé pas mal. Je suis plus en forme. Et, il y a la confiance qui y est pour beaucoup », souligne-t-il.

Serge Beausoleil (Photo journal le soir – René Alary)

Classement

L’Océanic se maintient au plus fort de la course dans la Conférence de l’Est avec 20 points (15-9-4-1-1), à égalité avec Québec, un point derrière Charlottetown qui est au premier rang.

Serge Beausoleil n’accorde pas beaucoup d’importance à cette donnée. Son club constitue une belle surprise jusqu’ici. « Honnêtement, la course au championnat n’est pas pour nous. Il faut continuer de s’acharner à travailler de la bonne façon, à mettre nos valeurs sur la patinoire. C’est primordial et on ne cesse de répéter ça avec les joueurs.  Après ça, on verra où on va se retrouver au classement. C’est plaisant pour les partisans, mais en tant que pilote de l’équipe avec mes entraineurs, je ne peux pas dire qu’on a un match pour le premier rang. Mais, pour les amateurs, pour les journalistes, c’est super », estime Beausoleil.

Maxime Coursol demeure le seul blessé à long terme. Il a recommencé à patiner. Pour sa part, Louis Robin est un cas incertain pour le match de vendredi. Patrik Hamrla sera devant le filet. Pour la circonstance, il aura un spectateur particulier pour lui. Son père Robert a annoncé son arrivée au Canada sur son compte twitter, il y a quelques heures. 

Facebook Twitter Reddit