Actualités > Faits divers > Un accusé en matière de stupéfiants remis en liberté
Faits divers

Un accusé en matière de stupéfiants remis en liberté

(Unsplash photos)

Arrêté le 1er juillet lors d’une importante perquisition en matière de lutte au trafic de stupéfiants qui a lieu à Rimouski, Frédérick Gauvin, 19 ans, de Rimouski, a été remis en liberté, mercredi, moyennant le versement d’une caution de 10 000 $ sans dépôt et de 5 000 $ avec dépôt afin de garantir qu’il respectera les conditions de sa remise en liberté pendant la poursuite du processus judiciaire.

Gauvin reviendra en Cour le 14 février 2022 pour donner une orientation à ses dossiers par l’enregistrement d’un plaidoyer (coupable ou non coupable).

Métal du Golfe_VF

La nouvelle avocate de l’accusé, Me Caroline Bérubé, vient de recevoir un complément de preuve qui devrait déboucher sur le dépôt de nouvelles accusations. L’accusé a été forcé de changer de procureur puisque son avocat, Me Bruno-Gabriel Vargas, a quitté la pratique du droit criminel.

Les policiers de la SQ du poste MRC de Rimouski-Neigette, en coordination avec l‘unité des enquêtes sur le crime organisé, ont procédé à l’arrestation d’un individu suite à une perquisition où les policiers accompagnés d’un maître-chien se sont rendus dans une résidence de la rue de Abraham-Martin à Rimouski, le 1er juillet dernier.

« Les policiers ont saisi environ 65 grammes de cocaïne, plus de 30 grammes de wax, environ 80 grammes  de sirop de cannabis, plus de 1 gramme de mdma et près de 16 000 $ en argent canadien », rapportait la SQ, au moment de l’arrestation de l’homme.

Des informations du public

Notons que ce sont des informations reçues du public il y a quelques mois combinés au travail des enquêteurs qui ont permis de mener à bien l’opération policière qui a été effectuée dans le cadre du programme ACCES-Cannabis, qui a pour mission de diminuer l’accessibilité du cannabis illicite sur le marché québécois, notamment chez les jeunes et à diminuer la concurrence déloyale des producteurs et trafiquants illégaux faite à la SQDC.

Facebook Twitter Reddit