Actualités > Politique > L’UMQ demande à Ottawa d’agir pour les armes de poing
Politique

L’UMQ demande à Ottawa d’agir pour les armes de poing

Le maire de Gaspé, Daniel Côté. (Photo Facebook)

À la veille de l’ouverture de la session parlementaire à Ottawa, les membres du comité exécutif de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) ont unanimement pressé le gouvernement fédéral d’apporter rapidement des modifications législatives pour mettre un terme aux tragédies mettant en cause les armes de poing, tout en renforçant le contrôle des armes illégales qui transitent par la frontière canado-américaine.

« Les municipalités québécoises, et particulièrement les grands centres urbains, font face à une résurgence d’actes violents par armes de poing. Les tragiques événements survenus récemment à Montréal démontrent encore une fois l’urgence que le gouvernement fédéral intervienne fortement pour lutter contre la criminalité. Il faut protéger nos populations. Ce n’est pas négociable », a déclaré le président de l’UMQ et maire de Gaspé, Daniel Côté.


Ottawa doit prendre ses responsabilités
« Les villes prennent leurs responsabilités et continuent de faire tout en leur pouvoir pour prévenir la violence, lutter contre le crime organisé et maintenir le caractère sécuritaire de nos collectivités. Elles ne peuvent toutefois pas tout faire seules. Le gouvernement du Canada doit prendre ses responsabilités. La Ville de Montréal lui demande d’agir rapidement afin de contrôler le trafic d’armes illégales qui a cours à la frontière. La question du contrôle des armes à feu est aussi cruciale. Le gouvernement du Canada doit conserver cette compétence. L’interdiction des armes de poing d’un océan à l’autre doit être imposée sans délais », a ajouté la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

L’UMQ invite le premier ministre du Canada, le très honorable Justin Trudeau, à profiter de l’ouverture de la nouvelle législature et du discours du Trône, le 22 novembre prochain, pour clarifier les orientations et les actions qu’entend déployer le gouvernement fédéral face à ce dossier prioritaire.

Facebook Twitter Reddit