Actualités > Politique > Rimouski membre des cités interculturelles
Politique

Rimouski membre des cités interculturelles

Jocelyn Pelletier (Photo: courtoisie)

La Ville de Rimouski est maintenant membre du programme des cités interculturelles du Conseil de l’Europe qui a pour objectif d’aider les villes à élaborer ou à revoir des stratégies interculturelles afin d’optimiser la gestion de la diversité et l’intégration des nouveaux arrivants de partout dans le monde.

« Le progrès qui a été fait en matière d’accueil des nouveaux Rimouskois et nouvelles Rimouskoises depuis la mise en place de la Table de concertation en immigration Rimouski-Neigette, en 2018, est exceptionnel. Nous travaillons de concert avec nos partenaires afin d’offrir un milieu d’accueil attractif et chaleureux permettant aux personnes immigrantes de bénéficier de la meilleure qualité de vie possible et d’une intégration optimale pour qu’elles puissent s’enraciner à long terme dans notre communauté », commente Jocelyn Pelletier, conseiller du district Saint-Robert et porte-parole de la Table de concertation en immigration Rimouski-Neigette.

Plan d’action en élaboration

VIVEVOLKSDHIVER

La Table de concertation en immigration Rimouski-Neigette travaille d’ailleurs présentement à l’élaboration d’un plan d’action pour l’accueil des personnes immigrantes. La Table est composée de membres de la Ville de Rimouski, la Société de promotion économique de Rimouski (SOPER), du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI), Accueil et Intégration Bas-Saint-Laurent, Services Québec, la Chambre de commerce et de l’industrie Rimouski-Neigette, la Commission scolaire des Phares, l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), le Cégep de Rimouski, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent, la MRC de Rimouski-Neigette et la SADC de la Neigette. Le plan d’action devrait être complété d’ici la fin de l’année 2021.

Rappelons que la Ville de Rimouski avait été désignée ville d’accueil de personnes réfugiées en janvier 2017. La Ville est également membre du Réseau des municipalités en immigration et en relations interculturelles du Québec (RÉMIRI) depuis plusieurs années.

Facebook Twitter Reddit