Actualités > Société > Le premier conseil jeunesse a siégé samedi
Société

Le premier conseil jeunesse a siégé samedi

Les jeunes conseillers en compagnie du préfet St-Pierre et d’autres élus. (Photo: courtoisie)

Une première séance de travail a réuni, samedi, 8 des 10 membres du tout premier Conseil jeunesse intermunicipal (CJI) de la MRC de Rimouski-Neigette, un des rares conseils jeunesse dans une MRC au Québec et le premier dans l’Est-du-Québec.

« Ces jeunes de 16 à 29 ans seront la voix de la jeunesse de notre territoire », indique la MRC.

Cette journée de travail représentait la première rencontre du CJI, en personne, durant laquelle les conseillers jeunesse ont rencontré plusieurs élus, dont le préfet de la MRC et maire de Saint-Anaclet-de-Lessard, Francis St-Pierre, le nouveau maire de la Ville de Rimouski, Guy Caron, ainsi que les nouveaux conseillers municipaux de Rimouski. Plusieurs membres du comité de suivi de la politique jeunesse de la MRC étaient également présents dont la jeune conseillère municipale de Saint-Anaclet-de-Lessard, Vanessa Lepage-Leclerc.

Publicité CCIRN

Rappelons que la MRC de Rimouski-Neigette s’est dotée de sa toute première politique jeunesse intermunicipale en septembre 2020, démontrant ainsi la volonté des élus du territoire de travailler avec et pour la jeunesse.

« Les 15-30 ans représentent environ 16% de la population de la MRC. La création d’un conseil jeunesse pour notre territoire allait donc de soi pour développer un canal de communication privilégié afin de recueillir l’opinion des jeunes et les impliquer dans le monde municipal. Grâce à cette initiative, nous souhaitons que des projets par et pour les jeunes se multiplient dans nos municipalités. L’objectif de l’aspect intermunicipal du projet est d’arriver à mettre en commun les efforts pour développer des projets qui touchent une ou plusieurs municipalités afin que notre territoire devienne encore plus attrayant, intéressant et dynamique pour nos jeunes », affirme le préfet, Francis St-Pierre.

Composition du CJI

Les 10 conseillers jeunesse ont été choisis parmi 27 candidatures reçues. Les critères de sélection visaient notamment la diversité et la représentativité des jeunes en fonction du territoire.

Pour le moment, le CJI compte une fière représentante de la ruralité et neuf jeunes demeurant à Rimouski. « Ayant désormais un premier CJI en place, nous sommes convaincus que des jeunes de l’ensemble du territoire démontreront rapidement leur intérêt à s’impliquer dans cette démarche, soit en posant leur candidature à la prochaine campagne de recrutement ou dès maintenant en participant activement lorsque le CJI les sollicitera pour connaître leurs points de vue sur différents sujets et projets », poursuit un communiqué de la MRC Rimouski-Neigette.

Les 10 membres sont : Daphné Messner Laverdière, Émeline McDuff, Gabriel Gionet, Alex Nadeau, Geneviève Dubé, Laurie Arbour-Bérubé, Émilie-Rose Vitkauskas, Cathie Lacasse-Pelletier, Marissa Ruggere, Julien Duchesne.

Prochaines étapes

Les rencontres régulières du CJI débuteront dès décembre et se tiendront toutes les six à huit semaines. Dans un premier temps, avec les responsables du volet jeunesse de la MRC, les conseillers jeunesse devront déterminer la forme et le fonctionnement qu’ils souhaitent pour le CJI. Par la suite, ils souhaitent déjà organiser des rencontres dans les municipalités rurales du territoire afin d’en apprendre plus sur les différentes réalités de leur milieu.

« Comme ce projet de conseil jeunesse n’a jamais été fait dans la MRC, tout est à faire et à mettre en place, et c’est ce qui est vraiment stimulant pour les jeunes. Ils seront les cocréateurs de ce magnifique projet et c’est vraiment un beau legs pour les jeunes de notre territoire », conclut le préfet.

La MRC de Rimouski-Neigette tient à remercier le Secrétariat à la jeunesse pour leur soutien financier qui nous permet de réaliser ce projet et la Ville de Rimouski pour son implication depuis le début la démarche.

Facebook Twitter Reddit