oceanic
Nouvelle de 17 h > Une ressource importante rouvre ses portes
Nouvelle de 17 h

Une ressource importante rouvre ses portes

L’Arbre de Vie est situé sur l’avenue Rouleau, à Rimouski. (Photo: journallesoir.ca, Pierre Michaud)

Le milieu communautaire rimouskois se réjouit de la réouverture de l’Arbre de Vie, lundi, après une période de pandémie très difficile pour les moins bien nantis de notre société.

L’Arbre de Vie, situé au 344 avenue Rouleau, est l’un de ces organismes humanitaires qui permettent aux personnes en situation de pauvreté de se sortir de l’isolement et d’obtenir un repas gratuit. Jusqu’à près d’une cinquantaine de personnes par jour étaient ainsi desservies avant la pandémie, dans les grosses journées.

Aux plus pauvres

« Il y avait des hésitations chez les gestionnaires de l’Arbre de Vie pour sa réouverture. J’ai soulevé ça au sein de la cellule de soutien des organismes communautaires, qui inclut aussi la Ville. Une travailleuse sociale du Centre intégré de santé et de services sociaux est allée les rencontrer. Elle a réussi à les convaincre. L’Arbre de Vie s’adresse aux personnes les plus pauvres de Rimouski. On parle de gens qui ont des problèmes de santé mentale et qui ont besoin d’être sortis de leur isolement », mentionne le coordonnateur et administrateur principal de l’organisme Action Populaire Rimouski-Neigette, Michel Dubé.

Métal du Golfe_VF

« L’Arbre de Vie, c’est un peu la soupe populaire de Rimouski. C’était nécessaire qu’il soit rouvert. C’est un lieu de socialisation. Les personnes assistées sociales ont été très résilientes au début de la pandémie. On ne les a pas entendus se plaindre; ils ont respecté les consignes sanitaires et le confinement. Tous les services qui s’adressent d’habitude à eux étaient fermés. Mais quand je suis revenu de mes vacances à la fin de l’été, j’ai réalisé que la crise commence à s’étirer pas mal trop, pour eux », révèle monsieur Dubé.

Le coordonnateur d’Action Populaire Rimouski-Neigette, Michel Dubé. (Photo Alexandre D’Astous – Journal Le Soir)

Pression

« Les gens qui allaient bien commençaient à décompenser cet automne. Il y a eu beaucoup de frustration par rapport à l’isolement et par rapport à la difficulté de bien se nourrir. Il fallait faire quelque chose. Ça commençait à faire dur pas mal. Cela a mis de la pression sur le comptoir alimentaire Moisson Rimouski-Neigette. C’est très important. Chaque fois qu’une ressource rouvre, ça retire un peu de cette pression. »

Des fermetures se prolongent

« Je lance l’appel aux autres organisations, comme le Répit du Passant, de reprendre entièrement tous les services qu’elles offraient avant la crise. Avec le passeport vaccinal, tout devrait être ok. Les gens ont des besoins criants. Il y a des fermetures qui se prolongent et c’est d’autant plus inquiétant à la veille de l’hiver », constate Michel Dubé.

30 bénévoles

« L’Arbre de Vie était fermé depuis le début de la crise sanitaire en mars 2020. On reçoit dans les fortes périodes environ 25 repas le midi et presque autant le soir. Notre ressource, c’est un coin de rencontre où les gens peuvent venir manger et discuter entre eux. Il y a des personnes qui souffrent de santé mentale dans le lot. Nous avons besoin d’environ 30 bénévoles chaque jour, plus un employé permanent, pour répondre à la demande », signale une bénévole responsable, Jocelyne Lévesque.

Une grande table attend les bénéficiaires pour les repas. (Photo: courtoisie)

Horaire

L’Arbre de Vie est maintenant ouvert tous les jours de la semaine, de 12 h 30 à 15 h 30. La capacité maximale de l’organisme est de 14 personnes (donc 10 personnes assises et 4 bénévoles)

Il y a deux tablées, soit de 12 h 30 à 13 h 45 et de 14 h00 à 15 h 15. Le passeport vaccinal est demandé à la première visite, pour les

gens qui souhaitent manger sur place. Pour les personnes non vaccinées (et ceux qui le désirent) il y a des plats pour emporter. Les mesures sanitaires en vigueur sont respectées. Les bénévoles et les membres du conseil d’administration sont période d’adaptation.

Facebook Twitter Reddit