oceanic
Actualités > Politique > Bruno Paradis réélu dans La Mitis
Politique

Bruno Paradis réélu dans La Mitis

Bruno Paradis (Photo: courtoisie)

La MRC de La Mitis annonce l’adoption par son conseil, lors de la séance du 24 novembre, d’un budget équilibré pour 2022.

Lors de cette même séance, les membres du conseil ont réitéré leur confiance envers le préfet, Bruno Paradis, qui a ainsi été réélu pour un troisième mandat.

Adoption du budget 2022

Le budget total de la MRC de La Mitis pour 2022 atteint presque 15 M$. Cette somme servira à remplir la gamme de responsabilités qui incombent à la MRC, entre autres à planifier l’aménagement du territoire de La Mitis, à favoriser la mise en commun des services, à soutenir la prise de décisions concernant plusieurs municipalités, à supporter le développement du territoire et à contribuer au sentiment d’appartenance régionale.

thumbnail_Pub_Journal le soir_Guignolée_Encart

Grâce aux affectations de surplus, la hausse budgétaire est limitée à 2 %. Plus spécifiquement, le budget de la MRC de La Mitis est composé de :

– 33 % de revenus provenant de l’énergie éolienne (5 millions);

– 29 % de quotes-parts versées par les municipalités (4,4 millions);

 – 25 % de subventions gouvernementales (3,7 millions);

– 12 % de revenus divers (1,9 million).

En commun

« Les quotes-parts payées par les municipalités permettent à ces dernières de s’offrir des services en commun, plutôt qu’individuellement, ce qui est plus rentable pour elles en temps et en argent. Cela permet de soutenir plusieurs organismes dont les services sont essentiels pour l’ensemble de la population mitissienne, tels que la gestion des matières résiduelles et le transport collectif. Ainsi, les revenus éoliens représentent un grand avantage pour La Mitis. En effet, cette année seulement, ce sont 2,3 millions de dollars de revenus éoliens qui sont reversés directement aux municipalités, ce qui leur permet d’amoindrir l’impact du coût de leur quote-part », explique un communiqué de la MRC.

« Les quotes-parts payées par les municipalités permettent à ces dernières de s’offrir des services en commun, plutôt qu’individuellement, ce qui est plus rentable pour elles en temps et en argent. »

Les revenus éoliens permettent d’être un moteur et un facilitateur pour plusieurs projets dans La Mitis, tant pour des projets gérés globalement par la MRC que pour des projets municipaux.

La MRC précise qu’alors que s’achève l’année 2021, elle porte un regard positif sur l’avenir. En effet, malgré la pandémie de COVID-19 et des défis liés à la main d’œuvre, la MRC de La Mitis a poursuivi ses activités sous le signe de l’efficacité. Elle a accueilli de nouveaux employés et elle s’est installée dans ses nouveaux locaux. L’équipe accueille donc 2022 et ses nombreux projets avec enthousiasme, avec à sa tête un conseil renouvelé qui a fait place à plusieurs membres nouvellement élus à la mairie de leur municipalité.

Élection du préfet

Le mois de novembre 2021 marquait l’échéance du mandat de deux ans du préfet des dernières années, Bruno Paradis. Dans son discours de candidature, monsieur Paradis a affirmé ressentir un grand privilège d’avoir été préfet pendant quatre ans et il a souligné l’importance que revêt à ses yeux le fait d’avoir pu compter sur un conseil formé de membres qui ont su se respecter, travailler ensemble et se concerter pour le bien de La Mitis et de l’ensemble de ses municipalités, citoyens et citoyennes.

Espérant un troisième mandat, il a souligné à quel point il croit en l’équipe en place au sein de l’organisation et à la synergie des membres du conseil pour réaliser les grandes ambitions qui l’animent et le poussent à vouloir continuer de représenter la MRC de La Mitis et sa population. Les membres du conseil ont donc procédé aux élections à la préfecture et, à l’issue du suffrage, monsieur Paradis, maire de Price, a obtenu, sans opposition, le 3e mandat qu’il souhaitait. Le conseil a également réélu à l’unanimité Georges Deschênes, maire de Saint-Gabriel, à titre de préfet suppléant.

Facebook Twitter Reddit