Nouvelle de 17 h > Le trouble de la personnalité limite démystifié
Nouvelle de 17 h

Le trouble de la personnalité limite démystifié

Johanne Lavoie (Photo courtoisie)

Johanne Lavoie, auteure du best-seller ‘’Borderline…mais pas folle’’ vient de sortir son 6e livre chez Performance Édition, dont le personnage principal d’un des deux tomes habite Rimouski.

Il s’agit d’une collection de 10 livres, sous forme de roman pour jeunes adultes et adultes, dans lesquels sont publiés deux livres à la fois dans le même livre, en tête bêche ce qui veut dire le premier tome à l’endroit et le deuxième tome, à l’envers…dans le même livre.

« Dans chaque tome, l’histoire se développe autour d’une personne atteinte du trouble de la personnalité limite (ou Borderline). Trois scénarios sont alors possibles : le pire, le moindre mal et le fait d’apprendre à vivre avec la maladie. Les gens peuvent trouver de l’aide de diverses façons et c’est que ce j’essaie de démontrer », commente l’auteure, elle-même ayant reçu un diagnostic de trouble de la personnalité limite.

Métal du Golfe_VF

« J’avais 43 ans. Je travaillais 80 heures par semaine. J’avais trois emplois, jusqu’au jour où je suis tombé en dépression sévère. Il n’y avait plus de son, plus d’image. J’avais des idées noires. Je me suis rendu au centre de crise. On m’a incité à consulter un psychiatre. Je ne voulais pas. J’avais des préjugés. Dans mon entourage familial et professionnel, on ne parlait pas de la santé mentale. Aujourd’hui, le fait que des joueurs de hockey adulés parlent de leurs problèmes de santé mentale, ça enlève beaucoup de tabous », mentionne Mme Lavoie.

Une inspiration

Johanne Lavoie continue d’inspirer les gens par son parcours peu commun et sa capacité de vivre heureuse au quotidien, tout en étant elle-même borderline. Elle s’est donnée pour mission de faire connaître le trouble de la personnalité limite afin d’offrir de l’espoir et des outils accessibles à tous.

Elle reçoit toutes les semaines des messages de détresses et plusieurs lui avouent à quel point ses livres leur font énormément de bien. Elle a sauvé des gens du suicide par son aide, ses conseils, ses cours, son groupe de soutien Borderline Anonyme et ses livres. 

« Jamais je n’aurais pensé écrire un livre, mais ça aide beaucoup de gens. Mon premier livre Borderline, mais pas folle a été best-sellers en quelques jours. Je suis la preuve qu’on peut réussir à bien vivre avec cette maladie et il y a pleins d’autres exemples de gens Borderline qui réussissent des choses extraordinaires. Il y a plein de belles histoires à raconter. J’essaie d’y intégrer de l’information », explique Mme Lavoie.

L’histoire de Marilou l’impulsive se passe à Rimouski. (Photo courtoisie)

Un personnage vivant à Rimouski

Le 3e tome s’intitule Marilou l’impulsive. Le personnage principal habite Rimouski. « L’adolescente est impulsive et son intensité la pousse à sortir des sentiers battus, mais aussi à consommer drogue et alcool. Souffrant depuis son enfance d’un TDAH non soigné, elle trouve dans la consommation un moyen de calmer ses pics émotifs. J’ai découvert Rimouski lors du plus récent Salon du livre. C’est un endroit magnifique », raconte l’auteure.

Le tome 4 porte sur Nicolas le caméléon. « Nicolas est un garçon de 16 ans hypersensible et timide qui vit en banlieue de Québec. Il mène une vie tranquille jusqu’au jour où la belle Marie-Pierre lui brise le cœur », relate Mme Lavoie.

Facebook Twitter Reddit