Actualités > Océanic > Une rondelle de trop dans les estrades [VIDÉO]
Océanic

Une rondelle de trop dans les estrades [VIDÉO]

L’Océanic perd 1-0 en toute fin de match à Baie-Comeau
Serge Beausoleil doit multiplier les consignes à ses attaquants qui sont dans une mauvaise séquence. (Photo archives Océanic / Folio Photo – Iften Redjah)

Le Drakkar de Baie-Comeau a marqué le seul but du match lors d’un jeu de puissance, tard en troisième période, dans un gain de 1-0 sur l’Océanic devant 1 486 spectateurs, la meilleure foule de la saison au Centre Henry-Leonard.

C’est Benjamin Corbeil qui a marqué avec un peu plus d’une minute à jouer en troisième. Son tir sur réception n’a donné aucune chance au gardien Gabriel Robert. Le Drakkar s’était vu offrir un jeu de puissance quand Jérémie Biakabutuka a été puni pour avoir lancé accidentellement la rondelle chez les spectateurs. 

« C’est accidentel, mais ce que j’ai moins aimé dans le geste, c’est qu’il est allé du côté revers, ce qui est un haut capital de risque, on va se le dire », a fait remarquer Serge Beausoleil. 

Pas beaucoup d’action

La première période a été plutôt tranquille. Les bonnes chances de marquer n’ont pas été nombreuses dans cet engagement dominé 9-4 dans les lancers par l’Océanic. Il y a eu plus d’action en deuxième période, à nouveau dominée par les visiteurs cette fois par 17-5 dans les tirs au but. Le tableau des lancers indiquait donc 26-9 après 40 minutes de jeu. 

Le troisième engagement a été plus partagé, les locaux obtenant de très belles chances notamment lors de deux échappées. Jusqu’au bout de Corbeil qui a fait la différence. Pour un deuxième match de suite, l’Océanic a vu au moins un point lui échapper en toute fin de rencontre.

« On a très bien joué durant les deux premières périodes, mais en troisième, on ne méritait pas la victoire. Dans les deux premières périodes, on a donné deux chances de marquer et seulement neuf tirs. Olivier Adam a joué un match extraordinaire devant son filet. À ce moment-là, il faut être plus incisif dans nos attaques. En troisième, le Drakkar a été meilleur que nous. On n’a créé que deux chances de marquer contre sept pour eux », a commenté l’entraineur-chef. 

Les deux gardiens se sont mis en évidence, notamment Olivier Adam, auteur de 36 arrêts pour signer son troisième jeu blanc de la saison et son cinquième en carrière. Pour sa part, Gabriel Robert a repoussé 20 lancers.

Dans ses trois derniers matchs, l’Océanic n’a inscrit que trois buts dans des revers de 4-2, 2-1 et 1-0. 

En bref

Blessé vendredi dernier dans le match contre Gatineau, Luka Verreault a finalement été en mesure de jouer…  De retour d’un événement avec Hockey Canada à Ottawa, Luke Coughlin et Maël St-Denis n’étaient pas en uniforme, tout comme Charles Côté… Les deux mêmes clubs se retrouveront samedi après-midi à 16 h…  

Facebook Twitter Reddit