Actualités > Océanic > Quatre victoires en cadeau pour Noël [VIDÉO]
Océanic

Quatre victoires en cadeau pour Noël [VIDÉO]

Remontée spectaculaire de l’Océanic qui l’emporte 4-3 en prolongation
Julien Béland s’est retrouvé sur le gardien Olivier Adam. (Photo journal le soir – Alexandre D’Astous)

L’Océanic a signé une quatrième victoire de suite devant ses partisans, par 4-3 en prolongation face au Drakkar de Baie-Comeau, pour ainsi mettre un terme à sa première moitié de saison en beauté devant ses partisans au Colisée Financière Sun Life.

La formation rimouskoise a conclu le match par une spectaculaire remontée. En arrière 3-1 avec une minute à jouer, elle a forcé la prolongation grâce aux buts d’Alexander Gaudio (19m00) et de Jérémie Biakabutuka (19m43s). C’est ensuite le défenseur Frédéric Brunet qui a inscrit le but gagnant sur un tir des poignets de grande qualité qui n’a donné aucune chance au gardien du Drakkar.

« Deux buts dans la dernière minute, c’est beaucoup de caractère et de résilience. On a trouvé une façon de gagner en effectuant un très beau retour. Je suis bien fier des gars qui y sont allés d’un bel effort collectif. Ils partent pour le congé avec le cœur léger. C’est un beau cadeau de Noël pour nos partisans », a commenté Serge Beausoleil.

Un seul but durant les deux premières périodes

La première période a été partagée avec de bonnes chances de marquer de part et d’autre. Le Drakkar est sorti beaucoup plus fort que la veille, dominant d’ailleurs 14-10 dans les lancers. 

L’Océanic a pressé le pas en deuxième doublant ses adversaires dans les tirs (14-7) pour prendre les devants sur le but de William Dumoulin lors d’un jeu de puissance. Il a utilisé son patin pour marquer le but qui a ensuite été confirmé par la reprise vidéo.

Les visiteurs ont entrepris une remontée en troisième. Le jeune de 16 ans, Maël Lavigne, a d’abord créé l’égalité, après quoi Nathan Baril est sauté sur un retour de lancer pour donner les devants aux siens pour la première fois de la fin de semaine. Jacob Gaucher a ensuite fait dévier un lancer pour faire 3-1. La dernière minute de jeu a ensuite appartenu à l’Océanic qui a marqué deux buts pour créer l’égalité.  

Les gardiens excellent 

Devant le filet, Olivier Adam a repoussé 34 lancers alors que Jasmin Simon bloquait 28 des 31 tirs en sa direction.  Les deux gardiens ont été très solides. 

« Jasmin a eu beaucoup d’obstacles devant lui et il a travaillé très fort pour se remettre à niveau. Il est un coéquipier extraordinaire et les gars voulaient la jouer pour lui et c’est lui qui nous a gardés dans le match dans les deux premières périodes. Et, il n’est pas responsable des buts ce soir », a souligné Beausoleil.

Le gardien Jasmin Simon a connu une très bonne sortie face au Drakkar (Photo journal le soir – Alexandre D’Astous)

Biakabutuka abondait dans le même sens. « C’est une victoire pour notre gardien qui n’a pas eu l’occasion de jouer souvent. On voulait aller la chercher. À 3-1, j’étais triste au banc, je trouvais ça plate pour lui. On n’a pas abandonné et on est allé chercher deux gros buts et on a pu égaliser ça avant que Brunet fasse un excellent travail pour le but de la victoire en prolongation. À la fin, on célébrait pour Jasmin. On savait que c’était gros pour lui. Il est un gars positif, malgré les embûches et les épreuves », a dit le grand numéro 21 dont le nom circule beaucoup dans les rumeurs de transaction parmi les équipes aspirantes aux grands honneurs. 

Période de transactions

Les deux équipes sont maintenant en congé pour une dizaine de jours à l’occasion de Noël. À surveiller : la période de transaction qui s’ouvre dimanche dans le circuit. Serge Beausoleil a d’ailleurs indiqué qu’il aurait une première annonce, qu’il qualifie de mineure, à faire demain. 

« On est des observateurs présentement. J’ai beaucoup de discussions, il y a beaucoup de noms qui circulent et nos joueurs sont très sollicités. On a une vingtaine de joueurs qui peuvent revenir l’an prochain. On n’a pas le fusil sur la tempe. On étudie comment on pourrait améliorer notre équipe. On l’aime, même si elle est très jeune et on l’a prouvé ce soir encore. On n’est pas dans une situation où on est dans l’obligation de bouger. On n’est pas dans le camp des acheteurs et on n’est pas à liquider non plus. La patience est de mise et la croissance interne de notre équipe vaut la peine d’être vécue. »

En bref

La partie a été présentée devant une foule de 2 425 spectateurs… Louis Robin (championnat mondial junior), Charles Côté et Alex Drover (blessés) ainsi que Patrik Hamrla étaient les absents pour les locaux… Le défenseur de 20 ans, Gabriel Jackson, a de nouveau été utilisé comme attaquant, cette fois sur le 2e trio avec Gaudio et Soucy… L’Océanic reprendra l’action le 28 décembre à Drummondville…  

Facebook Twitter Reddit