Nouvelle de 18 h > Cruel manque de taxis dans Les Basques
Nouvelle de 18 h

Cruel manque de taxis dans Les Basques

Louis Saint-Laurent et Catherine Rose-Lavallée. (Photo Alexandre D’Astous – Journal Le Soir)

Un regroupement de plusieurs organismes communautaires de la MRC des Basques travaille présentement à trouver des solutions pour compenser un considérable sur le territoire, celui d’un service de taxi.

« L’impact est encore plus important cette année en raison de l’absence d’Opération Nez rouge sur le territoire », mentionne Louis Saint-Laurent, travailleur de rue rattaché à la Maison des jeunes de Trois-Pistoles, porte-parole des organismes interpellés par la situation avec l’intervenante de milieu, Catherine Rose-Lavallée.

« Nous avons décidé de nous concerter parce que de nombreux citoyens nous ont fait part de la nécessité d’avoir un service de transport accessible à tous afin de se déplacer quand on en a besoin, ce qu’on appelle le transport spontané. Ce n’est pas toujours possible de réserver comme il faut le faire notamment pour le transport adapté de L’Éveil des Basques. Des aînés me disent qu’ils ne sont pas à l’aise de conduire en hiver et qu’ils aimeraient se faire conduire par exemple chez le médecin », précise Mme Lavallée.

Taxi ou toute autre forme

Le comité a recueilli diverses infos afin de guider un entrepreneur qui souhaiterait lancer une entreprise. « Ça peut prendre diverses formes. Il y a des programmes d’aide disponible. Nous pouvons guider les intéressés. Ça peut être un service de taxi, mais ça peut être quelqu’un qui a du temps une journée par semaine et qui voudrait transporter des gens. Nous sommes ouverts à toutes les offres. Nous lançons un appel à la population », mentionnent les deux porte-parole.

« On pourrait aussi faire appel à la bienveillance de voisinage pour ces questions de transport, comme proposer à nos voisins quand on le peut pour les transporter ou aider à déneiger les voitures », ajoute Catherine Rose-Lavallée.

Le comité regroupe notamment le Centre d’action bénévole et l’association L’Éveil des Basques, qui offrent des moyens de transport, mais qui ne peuvent répondre à toutes les demandes, mais aussi la MRC, le Centre intégré de santé et de services sociaux, Logis-Aide, Récupération des Basques, le Centre Alpha, Univers Emploi, le Domaine Trois-Pistoles et l’Alliance pour la solidarité. « Le besoin est très clairement exprimé par de nombreux citoyens », assure-t-on.

Les citoyens souhaitant s’impliquer ou obtenir de l’information peuvent contacter le regroupement par courriel à transport.lesbasques@gmail.com.

Facebook Twitter Reddit