Actualités > Faits divers > Un accusé en matière de stupéfiants reporte son orientation
Faits divers

Un accusé en matière de stupéfiants reporte son orientation

(Photo: Unsplash photos)

Maxime Daigneault, 41 ans de Rimouski, l’un des deux individus arrêtés le 27 octobre 2021 lors d’une opération policière de lutte au trafic de stupéfiants était de retour en Cour ce lundi matin au palais de justice de Rimouski.

Son avocate, Me Nina Anne Tremblay, a reçu un complément de preuve de la Couronne contre son client et elle a demandé le report de l’orientation et déclaration au 28 février afin de prendre connaissance de l’ensemble de la preuve.

Les policiers de la SQ de la MRC Rimouski-Neigette, assistés des enquêteurs, ainsi que du maître-chien, ont procédé à deux perquisitions en matière de stupéfiants le 27 octobre 2021 à Rimouski.

Métal du Golfe_VF

Les résidences visées sont situées sur la rue Saint-Joseph Est et sur l’avenue de la Cathédrale à Rimouski. Sur les lieux, les policiers ont procédé à l’arrestation de deux hommes. « À la suite de sa comparution, Maxime Daigneault a été libéré avec des conditions à respecter », indiquait le porte-parole de la Sûreté du Québec, Louis-Philippe Bibeau, au moment  des événements.

« L’enquête tend à démontrer que les deux hommes seraient interreliés. Ils devront répondre à des accusations relatives au trafic et à la possession de stupéfiants », ajoute le sergent Bibeau.

Voici les items saisis lors de la perquisition :

  • Près de 115 grammes de cocaïne
  • Environ 2000 comprimés de méthamphétamines
  • Près de 3000$ en argent canadien           
  • Du matériel servant au trafic de stupéfiants
  • Des téléphones cellulaires
  • Une arbalète
Facebook Twitter Reddit