Nouvelle de 17 h > Une collaboration qui promet
Nouvelle de 17 h

Une collaboration qui promet

Michel Dompierre et Nankassa Boucal. (Photos: courtoisie)

L’initiateur du Cabaret de la Diversité et militant du mieux vivre ensemble, Lénine Nankassa Boucal, et le photographe bien connu, Michel Dompierre, dévoileront bientôt le fruit d’une collaboration exceptionnelle.

Une œuvre commune, « EBENE », le premier comme coordonnateur et le second comme photographe, sera dévoilée lors du Mois de l’Histoire des Noirs.

« À travers « EBENE », des personnes noires de la région du Bas-Saint-Laurent prennent la parole. De la conception à la réalisation, du début à la fin, la rencontre, le dialogue et le partage sont au cœur de la démarche. Tout l’exercice est fait bénévolement de façon coopérative entre les différents acteurs du projet », ont annoncé les deux collaborateurs sur la page Facebook du Cabaret de la Diversité.

Métal du Golfe_VF

Leur collaboration s’annonce spectaculaire, vu le parcours exceptionnel des deux hommes, qui ne sont pas de la même génération ni du même milieu, mais sont des concitoyens connus et respectés de Rimouski.

Grande symbolique

« J’adore toute la symbolique qui se dégage de notre projet. C’est un projet intergénérationnel, interculturel, entièrement bénévole et international. Chaque séance de photo est une rencontre en soi. Michel, un Québécois, a ouvert les portes de sa maison à chaque personne photographiée. L’image, elle est forte. C’est aussi grand que si on disait que le Québec nous ouvre ses portes. Pour appuyer les photos, chaque personnalité se présente dans ses propres mots et partage son vécu », constate Lenine Nankassa Boucal.

Concrètement,14 personnes seront présentées dans une exposition virtuelle constituée des photos de Michel Dompierre et des textes que les personnes photographiées ont rédigés pour accompagner leur photo. Les photographies sont dans un style volontairement épuré.

« C’est un projet que nous mijotons depuis un certain temps, mais qui a pris toutes sortes de formes parce qu’on a dû s’adapter à la crise sanitaire. Il est partiel, car nous voulions 28 personnalités pour chaque jour du mois de février, mais il a fallu s’adapter une nouvelle fois à la pandémie et se contenter de la moitié. Il sera poursuivi, élaboré et mené à terme dès que possible dans les mois suivants la première version de l’exposition « EBENE ». L’idée de base était d’avoir une exposition physique et itinérante. On a été interrompu par des cas de COVID. On y travaille depuis la fin d’octobre », ajoute le sympathique fondateur du Cabaret de la Diversité.

L’exposition sera présentée sur les différentes plateformes du Cabaret de la Diversité à compter du 1er février.

Photographe globetrotter

Michel Dompierre a été honoré il y a un peu plus de deux ans, en novembre 2019, alors que le député Harold LeBel lui remettait la médaille de l’Assemblée nationale. Originaire de l’Outaouais, il a été journaliste et attaché de presse, mais sa grande passion a toujours été la photographie d’abord. Des souvenirs à chérir, Michel Dompierre n’en manque pas. Il a été photographe officiel pour la visite royale de la princesse Anne, fille de la reine d’Angleterre (1986).

« La photographie m’a amené ailleurs au Canada, en Amérique Latine, en Afrique, etc. J’ai rencontré un réalisateur de cinéma du Burkina Faso à Ouagadougou (Gaston Kaboré); j’ai suivi Anne, une chirurgienne de brousse, au Kenya. Elle faisait partie d’un groupe de « docteurs volants ». Elle était pilote. Nous avons volé au-dessus du lac Victoria. Nous sommes allés soigner un malade dans un village éloigné. Il m’est arrivé plein de trucs comme ça », se souvenait monsieur Dompierre dans l’entrevue réalisée dans le cadre de la remise de la Médaille de l’Assemblée nationale.

Organisateur récompensé

Monsieur Boucal est un organisateur d’événements qui visent le mieux vivre ensemble et l’intégration des nouveaux arrivants. Il vient d’être honoré en étant sélectionné au sein du palmarès « Top 12 » des Néo-Québécois ayant marqué l’année 2021, par l’Institut Néo-Québec.

Ce n’est pas une première reconnaissance pour Lenine Nankassa Boucal qui a reçu de nombreux hommages depuis trois ans, dont le prix de la Diversité du Québec-Banque Nationale du Canada, le prix de la Personnalité de l’année de Radio-Canada au Bas-Saint-Laurent et le Prix Charles-Biddle.

Facebook Twitter Reddit