Actualités > Économie > Le communautaire génère de l’argent plus qu’il n’en coûte
Économie

Le communautaire génère de l’argent plus qu’il n’en coûte

Pour 100 M$ investis, 110 M$ sont générés
Un peu d’action dans les locaux de Moisson Rimouski Neigette, qui a vu les demandes exploser depuis le début de la pandémie. (Photo: courtoisie)

Une récente étude d’impact économique commandée par la Table nationale des corporations de développement communautaire (TNCDC) confirme le caractère économique structurant du secteur communautaire et l’ampleur de ses retombées économiques.

L’étude réalisée par la firme spécialisée AppEco démontre que les retombées sur l’emploi et le PIB d’un investissement gouvernemental dans le milieu communautaire sont supérieures à celles d’un investissement semblable dans l’ensemble de l’économie québécoise. En plus de souligner l’apport important à l’économie du milieu communautaire, l’étude démontre, chiffres à l’appui, et de manière conservatrice, que le financement réel des Corporations de développement communautaire (CDC) a diminué de 12 % depuis 2001 lorsque l’on prend en compte l’inflation et le nombre de membres desservis.

Impossible

Ce sous-financement les empêche non seulement d’augmenter leurs ressources, mais elles se voient dans l’incapacité de contrer l’inflation et de répondre à la hausse et à la diversification des besoins, ce qui se solde par une capacité d’action moindre auprès des populations vulnérables, selon la Table.

Métal du Golfe_VF

« Le manque d’indicateurs quantitatifs et économiques probants a été un des enjeux soulevés par le gouvernement pour repousser une hausse du financement des CDC. Nous espérons que cette étude, qui confirme tant l’impact économique que le sous-financement des CDC, incitera le gouvernement à débloquer les sommes attendues. L’étude démontre clairement qu’investir dans le milieu communautaire, c’est payant non seulement socialement, mais également sur le plan économique », explique Marie-Line Audet, directrice générale de la TNCDC.

Un investissement rentable

« Les économistes de la firme AppEco ont conclu que pour 100 millions $ investis dans le milieu communautaire, ce sont 183,7 millions $ qui sont réellement injectés dans l’économie, soit 45,2 millions $ supplémentaires en production auprès des fournisseurs, et 38,5 millions $ en dépenses de consommation par les travailleurs. Pour ces mêmes 100 millions $ investis, un PIB de 110 millions $ est généré et 1900 emplois sont maintenus ou créés », constate la Table.

À titre comparatif, obtenir un impact de cette ampleur pour une dépense équivalente dans l’ensemble de l’économie québécoise nécessiterait un montant 17 % plus élevé pour le PIB et 88 % plus élevé pour l’emploi.

Urgence d’investir

La Table fait valoir que malgré l’apport essentiel des experts·es du milieu communautaire qui, par leurs compétences et leur professionnalisme, pallient le manque de ressources financières du gouvernement, le dernier budget du Québec n’a pas répondu aux attentes du milieu.

« Pour réaliser pleinement sa mission, le réseau des CDC a besoin, dès 2022-2023, d’un financement additionnel de 8,7 millions $. Un tel montant permettrait aux CDC non seulement de rattraper le manque à gagner des 20 dernières années, mais aussi de bonifier leurs interventions dans les communautés et de répondre à la hausse des besoins, en misant chacune sur une équipe de trois personnes à temps complet. De plus, la bonification du financement permettrait un rehaussement des conditions salariales et contribuerait à une meilleure rétention des professionnels·les. »

À propos

La TNCDC est un réseau national qui, par son expertise, ses actions et son assise locale, joue un rôle incontournable dans l’amélioration des conditions de vie des communautés et dans l’atteinte d’une plus grande justice sociale au Québec. Regroupant 67 Corporations de développement communautaire (CDC) ancrées dans 15 régions et rassemblant plus de 2 500 organismes communautaires partout sur le territoire québécois, le réseau et ses membres interviennent dans une multitude de domaines, principalement la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, la santé, l’éducation, l’emploi, la défense des droits ainsi que le logement.

On peut en apprendre davantage sur l’étude dans le document ci-dessous.

Facebook Twitter Reddit