Nouvelle de 17 h > La vitesse à 40 km/h fait presque l’unanimité
Nouvelle de 17 h

La vitesse à 40 km/h fait presque l’unanimité

Rimouski dévoile pour 42 M$ de projets
Des automobilistes sur le boulevard René-Lepage. (Photo: jourallesoir.ca, Pierre Michaud)

La réduction de la vitesse à 40 km/h dans les secteurs résidentiels, la revitalisation du centre-ville, le rehaussement des services de transport collectif, l’installation de mobilier urbain amovible au centre-ville et l’aménagement d’une scène extérieure au Complexe sportif Desjardins sont au nombre des projets que la Ville de Rimouski entend réaliser cette année.

C’est ce qui ressort notamment du plan d’action 2022 de la Ville de Rimouski, dévoilé cet après-midi, qui comprend 84 projets, petits et grands, dont la valeur totale est évaluée 42 M$. La Ville profite toujours de cette occasion pour effectuer une évaluation de sa « moyenne au bâton ». Le plan d’action de 2021, qui comprenait 83 projets, a été réalisé dans une proportion de 81%.

ADAUQAR

Évolution des mœurs

Du nombre, la réduction de la vitesse à 40 km/h dans tous les secteurs résidentiels de Rimouski semble le projet qui va toucher le plus de citoyens. Le directeur général de la Ville, Marco Desbiens, a indiqué en conférence de presse après-midi que la Ville avait effectué un sondage à ce sujet qui semble démontrer une évolution des mœurs étonnante. Alors qu’on pourrait s’attendre à une forte résistance d’une bonne partie des automobilistes dès qu’il est question de limite de vitesse, le sondage a donné un appui de 69% à la mesure de réduction de vitesse dans les quartiers résidentiels à 40 km/h. Mais une part d’environ 11% proposait même d’aller plus loin en réduisant la vitesse à 30 km/h.

On parle donc de 20% de personnes plus ou moins d’accord pour changer la limite de 50 km/h. La Ville prévoit-elle une résistance acharnée? « Ça va prendre de la sensibilisation. La sécurité routière est un tout; ce n’est pas seulement en réduisant la limite de vitesse qu’on va arriver à changer les comportements. Les résultats du sondage sont sans équivoque. On se dit donc qu’environ 80% de la population rimouskoise souhaite que la vitesse soit inférieure à 50 km/h dans les quartiers résidentiels. Il y a bien sûr des gens un peu plus ambivalents et d’autres qui préfèrent le statu quo, mais il semble y avoir une mobilisation très importante vers ce changement. Pour le reste, il y aura des communications qui vont venir soutenir le déploiement. Ça fait aussi partie d’une stratégie globale qui comprend la mobilité durable, des aménagements et des mesures pour changer les comportements », soutient monsieur Desbiens.

Et les boulevards?

Les zones précises où la vitesse sera réduite en particulier restent à être définies. Il y a des rues où la circulation est très importante qui peuvent être considérées à la fois commerciale et résidentielle, comme la rue Lausanne. Monsieur Desbiens estime que ce ne devrait pas être compliqué : « C’est là tout le défi de la réflexion que l’on doit faire. Évidemment, on parle des secteurs résidentiels quand il y a surtout des habitations. Les grandes artères vont demeurer pour la plupart à 50 km/h. On est à finaliser les plans pour venir préciser à la population où les zones à 40 km/h vont commencer et se terminer. C’est un travail à grande échelle qui fait réaliser l’ampleur du territoire de la ville », indique monsieur Desbiens.

Le directeur général de la Ville de Rimouski, Marco Desbiens. (Photo: capture d’écran)

Le plan, un bon exemple

Le plan d’action 2022 se décline en six thèmes : -citoyens et ville partenaires; -aménagement et développement durable; -économie responsable et dynamique; bien-être, santé, loisirs et culture; -milieu de vie; administration performante et innovante.

Par la force des choses, cela donne une idée de ce qui pourrait ressortir de l’une des actions qui sont priorisées en 2022, l’élaboration d’un plan stratégique de développement à partir d’une vaste consultation publique. Ces six thèmes ou « axes » du plan d’action sont accompagnés d’enjeux clairement identifiés et reflètent les fruits d’une consultation du même genre initiée par l’ex-maire Éric Forest (2005-2016) qui s’appelait Rimouski 2020.

Projets majeurs

Le Journal Le Soir vous présente les principaux projets contenus dans ce plan, mais il sera possible de le consulter entièrement un peu plus loin, ci-dessous.

Pour l’axe 1, outre la grande consultation publique, on retiendra la réalisation d’une politique de participation citoyenne et la mise en place d’outils favorisant l’interaction numérique entre les citoyens et la Ville, incluant des alertes. La trousse d’accueil des nouveaux arrivants sera mise à jour.

Pour l’axe 2, la limite de vitesse à 40 km/h est accompagnée de projets comme l’adoption d’un règlement de citation patrimoniale du Grand séminaire, l’élaboration du plan de mobilité durable, le rehaussement des services de transport en commun.

Les principaux projets rattachés au troisième axe sont l’appui à la réalisation des Jeux du Québec 2023, les démarches de subvention pour le complexe multisport/stade couvert, le développement du campus d’innovation de la 2e rue et la revitalisation du centre-ville.

Installations sportives et culturelles

L’axe 4 comprend l’amélioration de l’offre de services dans les bibliothèques municipales, la rénovation des terrains de tennis extérieurs des Tennis de Rimouski incluant l’aménagement de terrains de Pickle ball pour 400 000 $, le remplacement de la surface de terrain synthétique du terrain de football-soccer du Complexe sportif Guillaume-Leblanc, la mise en place d’une scène extérieure au Complexe sportif Desjardins, l’amélioration de l’aide à la recherche de logement, la remise des prix culturels et le développement d’un service de prêt d’équipement, également au Complexe Desjardins.

L’axe 5 inclut des projets comme la mise à niveau des installations du Colisée, la poursuite des travaux d’eau potable, la mise en place d’initiatives du Fonds des projets écoresponsables, le pavage de plusieurs routes, la poursuite de la démarche d’optimisation des bâtiments municipaux, l’aménagement d’un jardin communautaire à la Place des Grands Hérons.

L’axe 6 comprend des projets relatifs à l’amélioration de l’administration municipale, comme le recrutement de la main-d’œuvre, des actions pour favoriser la santé psychologique au travail, l’élaboration d’un plan de sécurité-incendie et le rééquilibrage du rôle d’évaluation.

« Travailler de concert »

« Pour moi, ce plan d’action revêt une importance particulière parce que c’est le premier plan d’action de mon premier mandat. Je dois dire que je suis fébrile à l’idée de le présenter, mais c’est notre directeur général qui va vous en présenter la principale partie. Le plan 2022 reflète la direction que la Ville empruntait avant les élections de novembre, mais il y a également des priorités qui ont été dévoilées pendant la campagne électorale et ajoutées. C’est toujours un moment pour dresser la liste des priorités de l’année qui s’en vient. Le conseil municipal et l’équipe municipale ont l’intention de travailler de concert pour mettre en place une vision stratégique pour bâtir la Rimouski de l’avenir. »

« Il faut comprendre que 2022 sera placée sous le signe de la consultation citoyenne. De plus, nous allons aussi consulter les citoyens pour d’autres projets, comme le budget participatif, mais aussi pour la consultation pré-budgétaire pour lequel il y aura un premier exercice à la fin du printemps. Les citoyens et citoyennes seront au cœur de nos actions et de nos décisions. Dans les prochaines semaines, le centre-ville va commencer à présenter un nouveau visage avec la démolition de la Grande Place et son projet de remplacement et la mise en œuvre du plan de relance économique au centre-ville. Celui-ci va créer un momentum de développement, autant sur le plan social que sur le plan économique. D’autres projets vont animer Rimouski dans les prochains mois, dont le Lab-École, la Maison des aînés, le Pavillon de médecine, le campus Novarium et ce n’est qu’un échantillon », a commenté le maire, Guy Caron.

Pour prendre connaissance du plan d’action dans son intégralité, voir ci-dessous.

Facebook Twitter Reddit