Nouvelle de 18 h > L’Océanic renversé par les Sea Dogs [VIDÉO]
Nouvelle de 18 h

L’Océanic renversé par les Sea Dogs [VIDÉO]

Une sortie difficile pour le gardien Patrik Hamrla
Patrik Hamrla (Photo archives Océanic / Folio Photo – Iften Redjah)

L’Océanic a fait connaissance avec les nouveaux Sea Dogs de Saint John dimanche après-midi, dans un match à l’avantage des locaux par la marque de 6-2 devant une galerie de 1 981 spectateurs réunis au TD Station. 

La formation hôtesse de la Coupe Memorial en juin prochain a multiplié les acquisitions de joueurs durant le temps des Fêtes, si bien qu’elle compte sur 19 joueurs de 19 et 20 ans. 

De son côté, l’Océanic était privé des services de quatre attaquants. Face à un rival de grande qualité, une équipe a besoin d’un gardien au sommet de son art. Ce qui n’était pas le cas de Patrik Hamrla déjoué six fois sur 22 lancers en deux périodes. Il est à blâmer sur au moins deux buts et son entraineur aurait aimé compter sur quelques arrêts de plus de sa part. Gabriel Robert s’est amené en début de troisième période.

« Hamrla a connu une soirée très difficile. Sur le deuxième but, il n’a pas protégé sa rondelle, sur le cinquième, c’est un tir du coin pratiquement. Il y a trois buts qu’il aimerait revoir. Il y a des soirées comme ça », a commenté Serge Beausoleil.

Il fait remarquer que les Sea Dogs regorgent de ressources de premier plan. « De notre côté, on avait quatre joueurs de 19 et 20 ans. On a été impressionné en début de partie, mais plus le match a avancé, mieux on a fait ça. Ils ont des gars qui jouaient sur des premiers trios ailleurs qui se retrouvent sur leur quatrième », a commenté Serge Beausoleil en parlant de Connor Trenholm. 

Les Sea Dogs avaient perdu leurs six derniers matchs face à l’Océanic. Leur dernière victoire remontait au 3 mars 2017, il y a presque cinq ans. Cette équipe a l’habitude des longues reconstructions après une saison où elle met tous les œufs dans le même panier. 

3-0 le temps de le dire

Les locaux ont donné le ton rapidement se donnant une priorité de 3-0 dans les dix premières minutes de jeu sur les buts de William Dufour, Kristians Ansons et Philippe Daoust. Ce dernier a récidivé en début de deuxième période, après quoi l’Océanic a davantage attaqué marquant même deux buts, ceux de Luka Verreault et William Dumoulin. Par contre, Cam MacDonald et Dufour à nouveau ont porté la marque à 6-2 après deux périodes. Ça s’est arrêté là au tableau de pointage.

« Je relève beaucoup de choses positives de certains de nos jeunes. Robert a bien fait en relève et je pense aussi à Aguilar en défense et Saint-Denis en attaque. »

Thomas Couture a connu un match facile devant son filet repoussant 14 lancers. À l’autre bout, le tandem Hamrla / Robert en bloquait 26. 

Cormier : absence prolongée

Blessé samedi soir à Moncton, Xavier Cormier n’a pas joué. Son absence s’est fait sentir et ça risque fort de se poursuivre. 

« Il est l’un des meilleurs 20 ans du circuit et il est notre moteur offensif comme premier joueur de centre. On en saura plus long demain quand il passera des examens à Rimouski, mais je dirais qu’on peut parler d’une absence de quelques semaines », observe Beausoleil qui parle d’une malchance en tombant quand il s’est fait renverser par Anthony Hamel. 

En bref

Les Sea Dogs comptent dans leur rang le défenseur de 17 ans de Mont-Joli, Nathan Drapeau qui a pris part aux 32 matchs des siens cette saison. Il a été un choix de première ronde au repêchage de 2020…  Les défenseurs Frédéric Brunet et Mathis Gauthier ont conclu le match avec un différentiel de moins 5… Alex Drover est sorti du protocole de COVID-19 et était en uniforme… Les attaquants Cam Thomson, Ludovic Soucy et Julien Béland y sont toujours et n’ont pas joué… Rappelé du midget AAA de Moncton, Noah Matulu a été inséré dans l’alignement de l’Océanic qui a utilisé sept défenseurs… La formation rimouskoise accueillera Halifax mardi soir devant le maximum autorisé de 500 spectateurs au Colisée Financière Sun Life…

Facebook Twitter Reddit