Actualités > Océanic > Troisième période explosive [VIDÉO]
Océanic

Troisième période explosive [VIDÉO]

L’Océanic l’emporte 4-2 à Victoriaville
William Dumoulin en action face aux Tigres dans un match entre les deux équipes en début de saison à Rimouski (PhotoOcéanic archives / Folio Photo – Iften Redjah)

Incapable de déjouer le gardien des Tigres de Victoriaville lors des deux premières périodes, l’Océanic a explosé pour quatre buts en troisième pour arracher une victoire de 4-2 devant une foule de 2 011 spectateurs réunis au Colisée Desjardins.

La formation rimouskoise avait largement dominé les deux premiers engagements. Non seulement, il n’a pu marquer sur ses 23 lancers sur le gardien adverse, il a vu les Tigres ouvrir le pointage sur un jeu de puissance en toute fin de deuxième quand Maxime Pellerin a marqué sur un tir des poignets à courte distance sur ce qui était seulement le neuvième tir au but des locaux.

C’est le capitaine Ludovic Soucy qui a sonné la charge quand il a habilement fait dévier un lancer de Luke Coughlin en tout début de troisième période. William Dumoulin et Frédéric Brunet ont ensuite marqué à leur tour avant que Nikita Prishchepov ne ramène le pointage à un seul but d’écart. Dans un filet désert, Xavier Cormier a complété avec quatre secondes à jouer. 

L’entraineur-chef très satisfait

Avec une domination de 36-14 dans les lancers, Serge Beausoleil ne pouvait que saluer la solide prestation de sa troupe.

« Un très bon match. C’est le discours qu’on a tenu après la deuxième période. On avait demandé aux gars de se présenter sérieusement parce qu’on a un peu plus de difficultés avec les clubs de bas de classement. On avait dominé les deux premières périodes et on leur a dit de continuer de travailler comme ça et que les choses allaient virer. On a marqué trois buts et on n’a jamais regardé derrière nous. Je suis très satisfait de voir comment les gars sont sortis ce soir », a-t-il commenté. 

Dans la victoire, les plus jeunes continuent de s’affirmer, notamment Coughlin qui a préparé deux buts et qui est de plus en à l’aise à la position de pointeur sur le jeu de puissance.

« Il n’a que 16 ans, l’avenir s’annonce prometteur. C’est plaisant de le mettre dans des situations de compétition. Coursol (Maxime) et St-Denis (Maël) ont aussi de bons matchs. On veut qu’ils avancent là-dedans. Ils font de bonnes choses et ça donne de bons résultats », observe l’entraineur-chef.

Patrick Hamrla (Photo Océanic archives / Folio Photo – Iften Redjah)

Patrik Hamla a signé la victoire avec seulement 14 lancers en sa direction. À l’autre bout, Nathan Darveau a été très solide sur les 35 lancers de l’Océanic. 

« Ce n’est pas un match facile pour Patrik. Les Tigres ont été longtemps bloqués à cinq lancers. Il a bien fait ça et il y avait de la circulation sur les deux buts. Je ne pense pas qu’il ait vu la rondelle », souligne Beausoleil.

En bref

Deux frères, Xavier et Guillaume Labonté, étaient les officiels responsables du bon ordre… Trois des cinq vétérans absents lors des derniers matchs ont effectué un retour au jeu en Luka Verrrault, Liam Kidney et Simon Maltais… Blessés, Alexandre Lefebvre, Alex Drover et Mathis Gauthier n’étaient pas de l’alignement… En vue de la soirée hommage à l’intention de Doris Labonté le 8 avril, Nicolas Thibault a animé, mercredi soir, une intéressante émission remplie d’anecdotes sur la page Facebook de l’Océanic. Elle peut être visionnée en tout temps… L’Océanic revient à la maison après une série de cinq parties sur la route en recevant l’Armada, samedi, et les Tigres, dimanche…  

Facebook Twitter Reddit