Nouvelle de 17 h > Un départ prometteur pour Tyson Hinds
Nouvelle de 17 h

Un départ prometteur pour Tyson Hinds

L’Océanic se prépare pour deux parties face aux Cataractes
Tyson Hinds en discussion lors du dernier match face aux Remparts (Photo LHJMQ – Iften Redjah)

L’Océanic se prépare pour une deuxième bulle dans son amphithéâtre à compter de samedi. À son agenda : six parties en neuf jours contre Shawinigan (3), Québec (2) et Baie-Comeau (1).

Deux matchs face aux Cataractes attendent l’Océanic samedi et dimanche à 14 h. Pour le nouveau venu Tyson Hinds, ce sera deux affrontements face à son ancien club.

« J’ai hâte, ça va être excitant, ça va être le fun aussi, mais il n’y a pas d’amis sur la glace. Ils ont une bonne équipe, mais je garantis qu’on est capable de les battre. On va donner un bon spectacle », a dit le défenseur de 17 ans qui a connu d’excellents débuts avec l’Océanic. Il a été choisi sur l’équipe de la dernière semaine dans le circuit. L’arrière de 17 ans a obtenu trois passes en deux parties en plus d’afficher un excellent différentiel de plus 5.

VIVEVOLKSDHIVER

« Sur le coup, j’étais sous le choc (de cette nomination). C’est le fun, ça fait du bien aussi. La transaction, c’est une immense opportunité pour moi. Je peux faire mes preuves. Mais là, c’est du passé, il faut se concentrer sur la prochaine bulle », a-t-il dit.

Son rôle avec l’Océanic est différent de celui qu’il avait avec les Cataractes, un club dont les aspirations sont plus grandes cette saison. « J’ai beaucoup plus de temps de glace et de plus grandes responsabilités en jouant contre de bons trios de l’adversaire. Ça fait du bien à la confiance. On est jeune, mais vraiment travaillant. Je suis certain qu’on peut causer de grandes surprises. On est heureux de se présenter chaque jour à l’aréna prêt à s’améliorer. C’est un bon départ. »

Il forme une solide paire avec Jérémie Biakabutuka. « On s’entend vraiment bien. Ça a vraiment bien été. C’est plaisant de jouer avec Biak. Je me sens en confiance, je peux prendre des risques. »  

Hinds a l’opportunité de travailler avec Donald Dufresne, entraineur de la brigade défensive à Rimouski. « Je suis vraiment entre bonnes mains. Donald a beaucoup d’expérience, il me donne vraiment beaucoup de conseils, beaucoup de trucs. Je suis vraiment content et je prends tous les conseils. »

Il est classé C (rondes 4 à 6) sur le récent relevé de la Centrale de recrutement de la LNH en vue du prochain repêchage. « C’est le fun à entendre, ça fait du bien, mais je ne pense aucunement au draft en ce moment. Je ne veux pas me mettre de pression plus qu’il ne faut. Je veux jouer ma game. Je suis avec une nouvelle équipe, ça a bien commencé et je souhaite que ça continue », soutient le défenseur de 6 pieds et 3 pouces, originaire de Gatineau.

Cohésion recherchée

Serge Beausoleil ne parle pas de chiffres quand il est question de ce qu’il veut voir de son club dans la prochaine bulle. 

« Notre objectif dans ces huit parties, incluant les deux de la semaine passée, c’est d’établir une cohésion, que tout le monde commence à savoir ce qu’il a à faire sur la patinoire, la façon dont on joue, de mettre ça sur la glace et d’avancer. C’est ce qu’on voit dans les entrainements et qu’on veut voir dans les matchs aussi », mentionne-t-il.

L’entraineur-chef aime ce qu’il voit. « On a plusieurs gars qui sont entrés. Les apprentissages se font bien. C’est rafraichissant. Ça fait longtemps que l’on n’avait pas compté sur un alignement complet comme en fin de semaine dernière. Mais, il y a deux ou trois buts faciles qu’on veut éviter. Il faut travailler à limiter ce genre de buts », poursuit-il.

Jones de retour

Justement en milieu d’après-midi, l’Océanic a annoncé le retour du gardien Creed Jones à Rimouski après qu’il ait été libéré par les Sea Dogs de Saint John. Jones amorce une quarantaine de 14 jours. L’équipe a techniquement jusqu’au 25 février pour décider de son trio final de 20 ans. Détails ici

En bref

Contrairement à Brandon Casey qui a été repêché hier par Saint John, Frédéryck Janvier n’a pas réclamé au ballotage. Il est de retour sur la liste de protection de l’Océanic… Par contre, le jeune Xavier Ducharme, 17 ans, a été confirmé dans l’équipe. Il a joué neuf parties depuis le début de la saison comme joueur affilié, dont les deux du dernier week-end…

Facebook Twitter Reddit