Nouvelle de 17 h > Direction Bathurst pour l’Océanic
Nouvelle de 17 h

Direction Bathurst pour l’Océanic

Cinq joueurs blessés et six jeunes de 16 ans dans l’alignement
Serge Beausoleil (Photo journallesoir – René Alary)

Plus que neuf matchs à disputer pour l’Océanic en saison régulière dont trois dans les quatre prochains jours à l’occasion du long week-end pascal.  

La formation rimouskoise reprend l’action jeudi soir avec un aller-retour à Bathurst pour y affronter le Titan. Puis, elle jouera deux fois devant ses partisans, samedi contre Moncton et dimanche face à Charlottetown. 

Il y aura à nouveau des absents importants dans l’alignement. Cinq joueurs manqueront à l’appel jeudi soir.

« Alex Drover a pratiqué avec nous, il s’approche d’un retour, Julien Béland (blessé dans le dernier match à Shawinigan) sera absent quelques semaines, mais heureusement, il n’y a pas de fracture. Xavier Cormier se rapproche aussi, mais on parle encore de semaines, tout comme Zachary Lessard qui s’approche d’un cas au jour le jour », a énuméré Serge Beausoleil. À cette liste, il faut ajouter Charles Côté qui en a encore pour au moins une semaine.

La situation fait en sorte que deux jeunes de 16 ans ont été rappelés. Il s’agit d’Alexandre Blais, qui a joué douze parties depuis le début de la saison, et du défenseur Cory MacGillivray qui a fait sa rentrée dimanche à Shawinigan. L’Océanic aura donc six patineurs de 16 ans en uniforme face au Titan.

Les séries dans trois semaines

Après deux jours de repos, Beausoleil a dirigé une bonne séance d’entrainement mercredi en vue des trois prochaines parties. En même temps, les entraineurs ont en tête le début de séries dans trois semaines.  

« Il ne reste que neuf matchs à jouer. Les blessures font qu’il y a des gars qui se reposent. Quand Cormier, Drover et Béland vont revenir, ce ne seront pas des pièces négligeables. En même temps, j’ai beaucoup aimé, dimanche, voir Coursol (Maxime) et Saint-Denis (Maël) prendre la relève de belle façon dans des rôles importants », observe l’entraineur-chef.

Julien Béland efficace

Il a aussi révélé une statistique avancée fort intéressante concernant Béland. « Il est l’un des cinq meilleurs joueurs dans le circuit pour créer des revirements chez l’adversaire. Et, il est une recrue à 18 ans. Il a une ténacité hors du commun. Il va nous manquer beaucoup. Ce n’est pas un hasard s’il s’est retrouvé à jouer avec Verreault (Luka) et Cormier. C’est parce qu’il les complète bien. » 

Beausoleil fait aussi remarquer que son club, 5e au classement de sa conférence et 8e au classement général, marque, bien sûr, moins de buts que les puissances de la ligue. « Oui, on a 40 ou 50 buts de moins que les clubs à maturité, mais en même temps, on a dix gars qui ont au-delà de 10 buts et on commence à avoir des marqueurs à 20. C’est bien réparti. Je trouve qu’on a une équipe bien balancée et qui peut être bien tannante à jouer contre. »

Facebook Twitter Reddit