Actualités > Société > Un pilier de la culture rimouskoise n’est plus
Société

Un pilier de la culture rimouskoise n’est plus

Armande Viens Gendron (Photo: Coopérative funéraire du Bas-Saint-Laurent)

Une célébration soulignant le départ d’une grande personnalité rimouskoise des arts, Armande Viens Gendron, aura lieu le 1er mai prochain, à 15 h en la chapelle du mausolée Élisabeth-Turgeon.

Madame Viens Gendron est décédée au Centre d’hébergement de Rimouski dimanche dernier, jour de Pâques. La défunte était l’épouse de feu Paul-Henri Gendron, fille de feu monsieur Armand Viens et de feu Albertine Joubert.

Présentatrice et chanteuse à la station CJBR TV dans ses jeunes années, Armande Viens Gendron a aussi travaillé à Québec-Téléphone (devenue TELUS) et a été soliste du chœur de la cathédrale Saint-Germain de Rimouski pendant plus de trente ans.

Métal du Golfe_VF

« Armande Viens Gendron, c’était un pilier du milieu musical et culturel de Rimouski. Elle été au cœur de nombreux événements et de nombreuses cérémonies mémorables à la cathédrale. Elle était perfectionniste sur le plan artistique, rigoureuse, ce qui ne l’empêchait pas d’être très sympathique et extrêmement gentille avec son entourage. Elle était charmante », lance l’enseignante du Conservatoire de musique de Rimouski et organiste Josée April, titulaire de l’orgue de la cathédrale Saint-Germain.

Talent en héritage

La pomme ne tombe jamais loin de l’arbre! Lucie, sa fille, chanteuse mezzo soprano et professeure de chant, est aussi connue aujourd’hui que sa mère l’était à une certaine époque. Le fils de Lucie, donc petit-fils de la disparue, Julien Blais, est devenu musicien professionnel. Ils ont hérité de son talent.

« Maman s’est aussi intéressée beaucoup à la politique. Elle a été au nombre des personnes à faire en sorte que le Conservatoire de musique prenne sa place et demeure à Rimouski. Elle a été très impliquée dans la boutique de mon père, Paul-Henri Gendron, le tailleur de vêtements de la rue Lepage. Des personnalités de la région se faisaient faire des complets trois pièces sur mesure par papa et maman, souvent, travaillait à la finition. Ils étaient deux artistes exemplaires de la région », raconte Lucie, jointe par le Journal Le Soir.

« Maman a aussi été une des premières femmes de la région à faire des défilés de mode à la télévision de CJBR. J’aurais tant de choses à dire sur maman… Mon père aussi aimait la musique. Il m’a encouragée à m’inscrire au Conservatoire. Il avait une voix de baryton hors du commun. Ils se sont rencontrés dans une soirée de chant. C’était extraordinaire dans ma jeune enfance d’entendre maman répéter ses pièces pour un concert du soir et le ronron de la machine à coudre de papa! », ajoute madame Gendron.

Armande Viens et Paul-Henri Gendron au moment de leurs premières fréquentations. (Photo: courtoisie)

Condoléances

La famille recevra les condoléances le samedi 30 avril, de 14 h à 17 h et de 19 h à 21 h, ainsi que le dimanche à compter de 13 h, à la Coopérative funéraire du Bas-Saint-Laurent, site mausolée Élisabeth-Turgeon situé au 280, 2e Rue Est à Rimouski. Une célébration commémorative pour souligner le départ de madame Viens Gendron aura lieu le dimanche 1er mai à 15 h en la chapelle du mausolée Élisabeth-Turgeon et la disposition de l’urne aura lieu le lendemain au mausolée Saint-Germain de Rimouski. Le port du masque sera obligatoire.

Lucie Gendron et Armande Viens Gendron. (Photo: courtoisie)

Dans le deuil

Elle laisse dans le deuil ses enfants : Daniel (Yves Demontigny), Guylain, Anne et Lucie, ses petits-enfants : Julien Gendron Blais (Anne Bellerose) et Paul-Alexandre Gendron-Blais (Dany Rioux), ses arrière-petits-enfants : Rose, Clémence et Lévi Blais Bellerose, sa soeur Gabrielle Viens (Marius Duchênes), son beau-frère et ses belles-soeurs : Maurice (Johanne Cloutier), Alyette (feu Georges LeBel) et Monique, ainsi que de nombreux parents et ami(e)s.

Les témoignages de sympathie peuvent se traduire par un don au comptoir alimentaire Moisson Rimouski-Neigette.

« Merci pour vos témoignages de sympathie. Un remerciement tout particulier s’adresse au personnel du Centre d’hébergement de Rimouski pour son dévouement, les bons soins prodigués et les gestes d’amour que vous lui avez donnés », fait savoir la famille.

Lucie et Armande s’entendaient aussi à merveille sur scène. (Photo: courtoisie)
Facebook Twitter Reddit