Actualités > Océanic > « Un défi encore plus grand » – Serge Beausoleil
Océanic

« Un défi encore plus grand » – Serge Beausoleil

La série Océanic / Remparts s’amorce dimanche soir
Serge Beausoleil (Photo journallesoir – René Alary)

Pour la quatrième fois de son histoire, l’Océanic croisera le fer avec son grand rival de la Capitale nationale en séries éliminatoires.

Les deux clubs s’affronteront dans une série au meilleur de cinq à compter de demain soir (dimanche) au Centre Vidéotron. Sans surprise, l’Océanic est le grand négligé face aux Remparts, le club qui a amassé le plus de points de classement au cours de la saison.

« Sur le plan de la préparation, on n’a pas besoin d’aller bien loin. On est dans du copier-coller. Saint John avait la meilleure offensive du circuit avec 311 buts et Québec est deuxième avec 302. Ceci dit, le défi est plus grand encore, car Québec joue beaucoup plus structuré. Ils donnent très peu de chances de marquer et ont énormément de vitesse. On est content d’être là, on joue encore au hockey le 15 mai et on ne l’a pas volé », commente Serge Beausoleil.

Ce dernier insiste sur l’importance pour sa troupe de demeurer loin du cachot. « Leur jeu de puissance a été l’un des pires en première moitié de saison, mais leur équipe d’encadrement a viré ça de bord, car ils avaient l’un des meilleurs en deuxième moitié. On a été discipliné cette année et il faut continuer ainsi. J’aime que les gars jouent du hockey solide, mais il faut rester dans les limites de la légalité. Dans le dernier match, on a pris deux punitions en zone adverse qu’on doit absolument éviter. »

Hamrla ?

On doit s’attendre à voir Patrik Hamrla prendre place devant le filet. Par contre, Beausoleil n’a rien confirmé dans son entretien avec les médias, samedi après-midi. « On va évaluer ce soir. J’ai une bonne idée, mais ça va aller à demain pour l’annoncer. Le point tournant de la dernière série, c’est la performance d’Hamrla dans le quatrième match qui a bloqué les 40 lancers, ce qui nous a permis de rester en vie. Mais, Gabriel Robert avait très bien fait ça en début de série. Cette année, on a utilisé nos deux gardiens. Ils peuvent voir de l’action et sont compétitifs et s’améliorent de match en match. Celui qui a la pole position, c’est celui qui arrête les rondelles et qui a le momentum. Et, on sait qu’on a un bon deuxième », explique-t-il.

Des quatre blessés dans le camp rimouskois, deux, Maxime Coursol et Julien Béland, pourraient réintégrer l’alignement dans la série aux dires de Beausoleil. Par contre, il ne s’attend pas à revoir Xavier Cormier au cours de la semaine tandis que la saison du jeune défenseur Luke Coughlin est vraisemblablement terminée.

L’Océanic tiendra une séance d’entrainement matinal, dimanche avant-midi, en vue de la rencontre no 1, en soirée (19 h), tout juste après la fin du tournoi pee-wee dont la dernière finale sera jouée à 15 h 30.

La dernière série entre l’Océanic et les Remparts remonte à mai 2015 quand la formation rimouskoise avait remporté la Coupe du Président, lors du match no 7 de la finale, sur le but de Michaël Joly en deuxième période de prolongation.

Calendrier de la série Océanic / Remparts

  • Dimanche 15      19 h      Océanic vs Remparts
  • Lundi 16            19 h      Océanic vs Remparts
  • Jeudi 19            19h30   Remparts vs Océanic
  • *Vendredi 20     19h30   Remparts vs Océanic
  • *Dimanche 22    16 h      Océanic vs Remparts

* : si nécessaire

Facebook Twitter Reddit