Nouvelle de 17 h > Des retours probables dans le camp de l’Océanic
Nouvelle de 17 h

Des retours probables dans le camp de l’Océanic

Match no 3 jeudi soir au Colisée Financière Sun Life
Serge Beausoleil (Photo Journal Le Soir – René Alary)

La série Océanic / Remparts se transporte à Rimouski pour les parties no 3 et 4, jeudi et vendredi, avec les deux équipes à égalité 1-1 dans cet affrontement au meilleur de cinq matchs.

Battus dans leur domicile mardi soir, les Remparts, meilleure équipe de la ligue en saison, risquent fort de se présenter le couteau entre les dents. « Je m’attends à ce qu’ils veuillent nous démontrer que nous sommes une erreur de parcours et on va être prêt à ça », a dit Serge Beausoleil dans son point de presse mercredi midi. 

Il n’a pas voulu en remettre sur les déclarations de Nathan Gaucher, des Remparts, qui a dit après le dernier match que le fait que l’Océanic ait maintenant l’avantage de la glace ne changeait rien pour son équipe. « Ils nous ont battus et ce n’est pas vrai qu’ils vont nous battre une autre foi », avait déclaré l’attaquant vedette des Remparts.

« C’est un jeune très talentueux, il peut être très déterminé sans provoquer l’adversaire. Mais, honnêtement, on ne misera pas là-dessus », a mentionné Beausoleil. 

Des retours ?

L’entraineur-chef n’était pas bavard sur l’état de santé de sa troupe qui compte sur quatre abonnés à l’infirmerie depuis quelque temps en plus de deux autres joueurs, Jacob Mathieu et Louis Robin, qui ont été blessés dans la partie de mardi.

« Jacob Mathieu ne sera pas là, c’est prolongé. Pour le reste, je ne donnerai pas de détails. Mais, je pense qu’il y a des gars qui seront de retour », s’est-il limité à dire.

Il n’a pas non plus confirmé l’identité de son gardien. Comme en 2015, année de la conquête de la Coupe du Président, il partage le travail de ses hommes masqués. 

« Hamrla a changé la première série de bord après que Robert l’ait très bien amorcée. Cette fois, c’est Robert qui a gagné le dernier match. Je me rappelle qu’en 2015, quand Philippe Desrosiers avait eu un peu de difficulté, Louis-Philip Guindon en a gagné neuf en ligne et quand il est tombé en finale, l’autre est revenu et a repris le flambeau. La différence est que cette fois, nos deux gardiens sont moins expérimentés », explique-t-il.

Ludovic Soucy (Photo Journal Le Soir – René Alary)

Capitaine Soucy

Pour sa part, Ludovic Soucy est très heureux de retrouver la foule du Colisée Financière Sun Life.

« Il faut jouer de manière bien structurée contre les Remparts. C’est une machine très forte offensivement. On revient chez nous et on a vu dans la série contre les Sea Dogs, comment nos partisans nous ont propulsés vers la victoire. On s’attend à ce que ce soit pas mal plein. Ça nous donne un méchant boost et de l’énergie que, des fois, tu n’as pas nécessairement parce qu’on a joué très souvent des matchs en peu de temps. »

Le Colisée risque fort d’être très animé. Première mise en jeu : 19 h 30

Facebook Twitter Reddit