Actualités > Ligue de baseball Puribec > Des lanceurs de qualité pour le Shaker
Ligue de baseball Puribec

Des lanceurs de qualité pour le Shaker

Début de saison dans la Ligue senior Puribec
Le directeur-gérant du Shaker, Michel Francoeur. (Photo journal le soir archives – Alexandre D’Astous)

Le Shaker de Rimouski pourra compter sur un personnel de lanceurs de grande qualité pour la prochaine saison de la Ligue de baseball senior Puribec avec la présence confirmée de quatre artilleurs de talent. 

Le vétéran Mathieu Gobeil entreprendra une 20e saison dans le circuit régional. Il sera bien épaulé par le vétéran Martin Bossé, premier choix de l’équipe lors du repêchage des joueurs de l’équipe de La Pocatière qui a demandé une pause d’un an. 

« Plusieurs équipes pensaient qu’on ne prendrait pas Bossé, mais il était hors de question de passer à côté d’un joueur aussi dominant. Considéré comme un joueur local, il doit jouer un minimum de cinq parties en saison régulière pour être admissible aux séries et il nous a déjà confirmé six ou sept dates où il sera disponible », commente le directeur-gérant de l’équipe, Michel Francoeur. 

Le personnel de lanceurs sera complété par le jeune Benjamin Roy, de retour après une saison avec le junior élite à Saguenay, et par le joueur hors territoire, Philippe Seyer-Lamontagne, qui disputera une 3e saison avec le Shaker. 

Mélange de jeunes et de vétérans

« Nous avons un noyau de 12 ou 13 joueurs réguliers composé de vétérans et de jeunes, ce qui nous permet d’envisager la saison avec optimisme. Pier-Luc Ouellet, Maxime Lévesque et Keven Roy seront épaulés par les jeunes Alexis Roy, un très bon frappeur, et quelques joueurs affiliés du junior comme Émile Maisonneuve, notamment, qui pourront nous prêter main forte. Et, nous venons de faire l’acquisition d’un joueur de l’équipe de Montmagny, Jean-Philippe Marcoux Tortillet, qui est réputé pour son coup de bâton », indique M. Francoeur qui a cédé en retour Philippe Auger, un lanceur qu’il avait choisi dans le repêchage de La Pocatière.

Difficile d’attirer des joueurs importés

Le directeur-gérant mentionne avoir multiplié les contacts l’hiver dernier pour convaincre un joueur importé de venir jouer à Rimouski. « Nous pouvions même leur garantir un emploi, mais personne n’a démontré de l’intérêt. On visait des sortants du junior élite. Nous nous sommes informés pour amener un joueur cubain, mais on parle de gros sous, environ 12 000 $ ». 

La saison débute samedi

Le Shaker amorcera sa saison ce samedi 21 mai en visitant Témiscouata avec Mathieu Gobeil comme lanceur partant. Le Shaker disputera ses 10 premiers matchs sur la route puisque des travaux majeurs sont en cours sur les terrains de baseball du Complexe sportif Guillaume-Leblanc. Le camp d’entraînement s’est tenu sur le terrain de Sainte-Blandine. Le premier match local aura lieu le 1er juillet. Il y aura 10 parties locales en juillet pour clore la saison. La journée spéciale pour le baseball mineur aura lieu le 9 juillet alors qu’Edmundston sera en ville. 

Le Shaker a un nouveau gérant, Louis-David Goulet. « Il est bien connu et apprécié des joueurs puisqu’il a porté les couleurs de l’équipe de 2014 à 2017. Il est technicien en loisir à l’école Le Mistral de Mont-Joli et responsable des entraîneurs pour la concentration football de cette école », souligne Michel Francoeur. Le nouveau gérant sera secondé par Jérôme Leclerc. 

Rappelons que la 44e saison de la Ligue Puribec s’amorcera vendredi soir à Rivière-du-Loup.

Facebook Twitter Reddit