Actualités > Économie > Près de 2 M$ consacrés à l’innovation
Économie

Près de 2 M$ consacrés à l’innovation

Le bâtiment qui abrite le campus d’innovation Novarium. (Photo journallesoir.ca)

Québec confirme la concrétisation d’une entente de 1 784 112 $ avec la MRC de Rimouski-Neigette pour Novarium, le Campus d’innovation du Saint-Laurent.

« Le projet consiste en l’implantation d’un écosystème d’innovation lié à l’économie bleue, notamment en biotechnologies marines, en intelligence des données et en génie maritime. Un espace physique et une vitrine en ligne seront créés afin de promouvoir le développement de ce secteur et de favoriser son rayonnement. De plus, la formation et l’accompagnement destinés aux entreprises en démarrage qui sont offerts par l’accélérateur marin FLOTS seront bonifiés. Une plateforme de partage des équipements sera également élaborée et de l’aide sera allouée pour la mise en place d’outils et de stratégies de commercialisation », précise un communiqué gouvernemental.

Métal du Golfe_VF

Financement

L’apport du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) s’élève à 1 486 760 $ et provient du volet Projets « Signature innovation » des MRC du Fonds régions et ruralité (FRR). La contribution de la MRC de Rimouski-Neigette, quant à elle, totalise 297 352 $.

Essentiel

« Comme ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, je trouvais essentiel que les MRC aient les leviers financiers nécessaires pour stimuler la vitalité de leur région. C’est exactement pour cette raison que notre gouvernement a créé le Fonds régions et ruralité. La somme investie aura des répercussions concrètes pour la MRC et lui permettra de se démarquer encore plus par son expertise en économie maritime durable. Je suis fière de l’annonce d’aujourd’hui », commente Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation.

Vers le futur

« Avec ce projet, la MRC de Rimouski-Neigette démontre que le développement durable et économique de son territoire lui tient à cœur. Son regard orienté vers le futur lui permettra certainement de réaliser de belles avancées pour la préservation des écosystèmes ainsi que pour la valorisation de cette ressource inestimable que représente le fleuve Saint-Laurent », exprime Caroline Proulx, ministre du Tourisme et ministre responsable du Bas-Saint-Laurent.

Joueur-clé

« Avec Avantage Saint-Laurent, on vise à faire du fleuve un corridor économique intelligent afin d’y assurer une navigation optimisée et durable. Lors de mon récent passage à Rimouski, j’ai confirmé la vocation de recherche du port en garantissant une place à quai au navire de recherche Coriolis II. Je suis donc très fière du partenariat avec le joueur-clé qu’est Novarium. Le tout fera en sorte de continuer de positionner de manière stratégique la région, ce qui aura des bénéfices pour la communauté et pour tout le Québec », croit  Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports.

Outil supplémentaire

« Il est important pour l’ensemble des maires et des mairesses de la MRC de Rimouski-Neigette de démocratiser notre économie bleue tout en rendant accessibles, concrètes et attrayantes les richesses du fleuve Saint-Laurent. La contribution de la MRC, par l’entremise de sa partenaire, la Société de promotion économique de Rimouski (SOPER), représente un outil supplémentaire, digne du 21e siècle, pour le développement économique de notre territoire », renchérit Francis Saint-Pierre, préfet de la MRC de Rimouski-Neigette.

Francis Saint-Pierre. (Photo: courtoisie)

L’aide du MAMH s’inscrit dans le cadre du volet 3 –Projets « Signature innovation » des MRC du FRR. Ce volet encourage la mise en œuvre d’initiatives majeures pour la MRC à partir d’un créneau d’intervention qu’elle a déterminé.

Facebook Twitter Reddit