Nouvelle de 19 h > Harold LeBel conclut sa dernière tournée
Nouvelle de 19 h

Harold LeBel conclut sa dernière tournée

Harold LeBel à l’Assemblée nationale de Québec le 28 février 2019. Photo Francis Vachon / courtoisie Parti québécois.

Le député de Rimouski à l’Assemblée nationale du Québec, Harold LeBel, a terminé sa dernière tournée des municipalités à Saint-Eugène-de-Ladrière, ce qui coïncidait avec la fin de la plus récente session parlementaire.

Le député profite de l’occasion pour tracer un court bilan de cet événement et de sa dernière session à l’Assemblée nationale du Québec. La tournée a toujours été un incontournable pour le député : cela lui permettait de rencontrer toutes ces femmes et ces hommes qui ont à cœur le développement des municipalités de la circonscription, avec leurs réalités et leurs enjeux bien à eux.

« Ça fait huit ans que je travaille avec eux et pour eux. Pour moi, c’était important de retourner les voir, prendre le temps de m’asseoir et discuter ensemble afin de comprendre où ils en sont rendus dans le développement de leurs projets. Je voulais aussi bien sûr m’assurer de bien saisir les enjeux qui sont encore et toujours bien présents dans notre région », a commenté Harold LeBel.

« C’est ma dernière tournée des municipalités. Je m’étais engagé à la faire au moins deux fois par année et j’ai toujours tenu ma promesse, sauf l’année de la pandémie. Je voulais absolument la finir cette dernière tournée, aller voir les municipalités et aller voir un peu les derniers projets, afin de voir ce que je pourrais peut-être faire accélérer. »

Un dernier arrêt à Saint-Eugène

Le dernier arrêt s’est fait le 6 juin dernier à Saint-Eugène-de-Ladrière. À l’instar des autres conseils municipaux qui ont été rencontrés précédemment, les besoins sont clairs : de l’aide en ce qui a trait aux soins à domicile pour les aînés est nécessaire, les besoins de logement et de services pour les jeunes familles, l’accessibilité à l’aide alimentaire pour les gens dans le besoin et le maintien des services de santé de proximité sont revenus souvent dans les discussions.

La flambée des prix du carburant devient aussi un défi majeur pour la vitalité de nos entreprises agricoles et de transport.

« À l’Assemblée nationale du Québec, j’ai pu questionner le gouvernement à partir des observations que j’ai entendues lors de mes présences dans le comté. Des sujets comme le prix du carburant, le maintien à domicile, le logement, l’autonomie alimentaire, la pénurie de main-d’œuvre, la décontamination des sites d’anciennes stations-service, le droit des travailleuses et travailleurs ainsi que le droit des aînés ont retenu, pour l’essentiel, mon attention », a renchéri monsieur LeBel.

Une société en évolution

Cette dernière tournée a fait remarquer au député l’évolution de plusieurs aspects : « entre autres le fait que nos municipalités aient accès à l’internet haute vitesse a changé beaucoup de choses. Il y a des gens qui viennent s’installer dans nos municipalités qui peuvent faire du télétravail, des gens qui arrivent avec des enfants donc on a besoin de services pour les familles et de service de garde en milieu rural. Ç’a beaucoup changé, je ne voyais pas cela il y a deux-trois ans et je l’ai vu cette année.

Enfin, le député de Rimouski a rappelé, comme il l’a fait pendant son mandat, l’importance d’adapter notre société aux réalités quotidiennes d’une population de plus en plus vieillissante. Le député a même redéposé une seconde fois son projet de loi demandant la création de la fonction de Protecteur des aînés.

« La quête de réponses aux besoins des aînés, et du droit à une qualité de vie digne a été pour moi un élément majeur de mes mandats. D’une façon ou d’une autre, ce sera un combat que je n’abandonnerai jamais », a tenu à préciser celui qui a été élu pour une première fois en 2014.

« Quand j’entends des choses dans mes tournées, je vais voir si je peux questionner des ministres et c’est ce que j’ai fait, pour tenter de faire avancer des dossiers. Je pense qu’on a réussi à faire la bonne chose. »

Pour la suite

Il est à noter que le député LeBel prévoit une ou deux sorties publiques dans les prochaines semaines. Celles-ci seront ses dernières.

Monsieur LeBel devrait subir son procès pour agression sexuelle en novembre.

Facebook Twitter Reddit