Océanic > « Ce fut incroyable d’entendre mon nom dans le Centre Bell » – Frédéric Brunet
Océanic

« Ce fut incroyable d’entendre mon nom dans le Centre Bell » – Frédéric Brunet

Séance de repêchage de la LNH
Frédéric Brunet était tout sourire dans le chandail des Bruins (photo tirée du compte twitter des Bruins)

La belle progression du défenseur de l’Océanic, Frédéric Brunet, s’est concrétisée par une sélection lors de la séance de repêchage de la Ligue nationale de hockey.

Il a été le troisième choix de la cinquième ronde, le 132e au total, par les Bruins de Boston.

« Je suis sans mot, ce fut incroyable d’entendre mon nom dans le Centre Bell. Quand tu es enfant, c’est un rêve pour tous les jeunes, mais quand ça arrive, c’est incroyable comme feeling », a commenté Brunet en entrevue avec le Journal Le Soir. 

Il n’est pas nécessairement surpris que ce soit les Bruins qui l’ont sélectionné. « J’avais eu une entrevue en zoom en revenant de Rimouski, après notre élimination, avec Alain Bissonnette. La semaine passée, ils m’ont demandé pour une autre entrevue, cette fois dans un hôtel à Montréal avec leur équipe de recruteurs. C’est à ce moment que j’ai vu leur intérêt grandissant envers moi », poursuit celui qui a vécu ce grand moment avec sa famille, son meilleur ami d’enfance et aussi le couple qui l’accueille en pension à Rimouski, Dave Duguay et Catherine Iza.  

Éligible au repêchage de 2021, il n’avait pas été sélectionné, mais avait été invité au camp des Panthers de la Floride. La saison dernière avec l’Océanic, il a inscrit 12 buts et 34 passes, pour un total de 46 points en 63 matchs. En séries éliminatoires, il a récolté 3 passes en 9 rencontres.

Reconnaissant avec l’Océanic

Sa dernière saison à Rimouski a été particulièrement bonne. « Les recruteurs regardent beaucoup la courbe de progression et je pense que j’ai fait du bon travail depuis mon arrivée dans la ligue. J’en dois beaucoup à l’équipe d’entraineurs de l’Océanic. Je ne pourrais pas être dans une meilleure organisation. Dès que tu mets le pied dedans, tu remarques comment ils sont sur la coche. Je suis grandement reconnaissant ce qu’ils ont fait avec moi et ils font partie de ce qui m’arrive aujourd’hui », souligne l’arrière de 6 pieds et 3 pouces. 

Les choses vont débouler rapidement pour lui. Dès dimanche, Brunet se rendra au camp de développement des Bruins. À la mi-août, il se présentera au camp d’entrainement de l’Océanic avant de repartir, début septembre, pour celui des Bruins. 

À 18 ans, lui et Mathis Gauthier ont formé une première paire de défenseurs efficace au cours de la dernière saison. Les deux seront les leaders de la brigade défensive durant la prochaine campagne.  

Facebook Twitter Reddit