Actualités > Économie > L’Alliance de l’Est s’associe à Hydro-Québec
Économie

L’Alliance de l’Est s’associe à Hydro-Québec

(Photo: Unsplash photos)

L’Alliance de l’Est, un regroupement municipal et autochtone de l’Est du Québec, annonce qu’elle a invité Hydro-Québec à participer, dans ses activités de production, à deux des projets soumis à l’appel d’offres en vue de l’acquisition de 480 mégawatts (MW) d’énergie renouvelable lancé en décembre dernier.

Il s’agit du projet éolien Matapédia, situé sur les territoires non organisés de Routhierville et de Rivière-Vaseuse, dans la MRC de La Matapédia ; et du projet éolien de la Madawaska, situé sur les territoires de la ville de Dégelis et de la municipalité de Saint-Jean-de-la-Lande, dans la MRC de Témiscouata.

Ainsi, si l’un ou l’autre ou les deux projets sont retenus dans le cadre de l’appel d’offres en vue de l’acquisition de 480 MW d’énergie renouvelable, l’Alliance et les promoteurs proposent de construire et d’exploiter les parcs en question dans le cadre d’un partenariat égalitaire avec Hydro-Québec, à 33,3 % des parts chacun.

Nouveau modèle

« Par cette entente, nous proposons un nouveau modèle faisant une place à Hydro-Québec dans la participation à des projets. Pour ce faire, nous sommes prêts à renoncer à une part de l’actionnariat. Nous pensons que cela permettra à la fois au milieu de bénéficier de retombées économiques significatives et à Hydro-Québec de s’impliquer davantage dans la filière éolienne », indiquent le président de la Régie intermunicipale de l’énergie de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Simon Deschênes, la préfète de la MRC de L’Islet, Anne Caron, la préfète de la MRC de Montmagny, Jocelyne Caron, et le président de la Régie intermunicipale de l’énergie du Bas-Saint-Laurent, Michel Lagacé dans un communiqué commun.

Ouverts

« L’Alliance de l’Est nous a proposé d’être partenaires dans le cadre de l’appel d’offres pour l’acquisition de 480 MW d’énergie renouvelable. C’est avec enthousiasme que nous avons accepté cette invitation, qui cadre parfaitement avec notre volonté de saisir les occasions de collaborer avec les acteurs du milieu pour développer des projets éoliens, conformément à notre plan stratégique. Il y aura d’autres partenariats de ce genre dans le futur, et nous sommes ouverts à discuter de tout projet potentiel », explique Mathieu Johnson, vice-président – Stratégies, évolution de l’entreprise et développement à Hydro-Québec.

Liens solides

« L’Alliance de l’Est est un partenaire de choix avec qui Invenergy a tissé des liens solides au fil des ans. Nous sommes ravis d’accueillir Hydro-Québec au sein de l’équipe du projet Matapédia pour cet appel d’offres, sachant que si le projet est retenu, il permettra à la société d’État d’atteindre les objectifs énoncés dans son plan stratégique, tout en fournissant une énergie propre, renouvelable et concurrentielle générant des retombées économiques et sociales positives pour la région d’accueil du projet et pour tout le Québec », ajoute Louis Robert, directeur, Développement – Énergies renouvelables d’Invenergy.

« EDF Renouvelables est l’un des plus grands promoteurs de projets éoliens au Québec et en Amérique du Nord et suite au succès inégalé du projet Nicolas-Riou, nous sommes extrêmement heureux de poursuivre notre partenariat avec l’Alliance de l’Est. De plus, l’approche que l’Alliance de l’Est nous a proposée avec Hydro-Québec nous permet d’aligner une mission commune qui consiste à fournir une énergie abordable, propre et fiable tout en favorisant la croissance de l’économie », souligne Stéphane Desdunes, vice-président, Développement, Canada et Nord-Est américain d’EDF Renouvelables.

Projet éolien Matapédia

Le projet Matapédia est issu d’un partenariat entre l’Alliance de l’Est et la société Invenergy, le plus grand promoteur, propriétaire et exploitant privé de solutions énergétiques durables au monde, et dont la Caisse de dépôt et placement du Québec est un investisseur majeur de longue date.

L’offre principale propose un projet de près de 300 MW situé dans la MRC de La Matapédia, sur les territoires non organisés (TNO) de Routhierville et de Rivière-Vaseuse. Cumulant 30 gigawatts (GW) de projets d’énergie renouvelable partout dans le monde, Invenergy est un promoteur actif au Québec depuis le début des années 2000 ; la société est reconnue comme un leader du secteur de la production d’énergie éolienne et d’autres formes de production renouvelable.

Son engagement en matière de développement responsable et son approche respectueuse des communautés ont contribué à la mise en service de cinq parcs éoliens au Québec, dont deux en partenariat avec des membres de l’Alliance de l’Est.

Projet éolien de la Madawaska

Le projet de la Madawaska est issu d’un partenariat entre l’Alliance de l’Est et la société EDF Renouvelables, qui compte plus de 35 ans d’expérience et possède 24 GW de projets éoliens, solaires et de stockage, développés en Amérique du Nord. Le projet vise la construction de 33 à 50 éoliennes selon l’option retenue, correspondant à un maximum de 300 MW de puissance installée. Le parc serait situé à Dégelis et à Saint-Jean-de-la-Lande.

EDF Renouvelables possède et exploite 6,1 GW de projets renouvelables, plus 6,9 GW de projets sous contrats d’exploitation et de maintenance avec des tierces parties. Au Québec, la société est le plus grand exploitant de projets éoliens avec huit parcs, notamment le parc Nicolas-Riou dont l’Alliance de l’Est est partenaire.

À propos  

L’Alliance de l’Est est née du partenariat entre les régies intermunicipales de l’énergie du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, auxquelles se sont ensuite jointes les MRC de Montmagny et de L’Islet. Ce vaste regroupement municipal et autochtone associe plus de 200 collectivités locales, dont le territoire recoupe celui de la Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk et celui des seize MRC partenaires, s’étendant de la MRC de Montmagny jusqu’à la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine.

Facebook Twitter Reddit