Actualités > Politique > Le PQ défend les pêcheurs pélagiques
Politique

Le PQ défend les pêcheurs pélagiques

(Photo: Unsplash photos)

Les candidats et candidates de l’Est du Québec du Parti Québécois (PQ) joignent leur voix à celle des entrepreneurs et dénoncent l’incurie des gouvernements fédéral et québécois dans le dossier des pêcheurs pélagiques (hareng et maquereau).

Les candidats prennent position après avoir rencontré des membres de l’industrie de la pêche. Depuis mars, les pêcheurs pélagiques de la Gaspésie font face à une interdiction de pratiquer leur métier, décrétée par le fédéral.

« C’est inconcevable qu’on ne permette pas aux personnes pratiquant la pêche et à leurs familles de gagner leur vie », soutient le candidat dans la circonscription des Îles-de-la-Madeleine, Joël Arseneau, rappelant que le même sort guette les pêcheurs de poisson de fond de l’archipel, dont le fédéral interdira la pêche dès la saison prochaine, et ce, sans les avoir consultés. « C’est un modus operandi du fédéral complètement inacceptable. Les pêcheurs se sentent abandonnés. »

Cruel

Le candidat du Parti Québécois dans Bonaventure, Alexis Deschênes, est du même avis. « Sur le plan humain, c’est cruel qu’un gouvernement qui est aussi loin de la réalité du terrain puisse à ce point nuire aux travailleuses et travailleurs de cette industrie, et ce, sans les compenser, alors que le coût de la vie explose. »

La candidate dans Gaspé, Méganne Perry-Mélançon, rappelle que le gouvernement de la CAQ s’était engagé en juin à épauler les pêcheurs dans leurs demandes face à Ottawa, après que le PQ l’eût sommé de les appuyer. « Comme c’est l’habitude de la CAQ lorsqu’il est question d’Ottawa, ils se sont butés à un mur d’indifférence », déplore-t-elle. « Les pêcheurs sont sans nouvelles. »

Méganne Perry Melançon (Photo: archives)

Gestion incompétente

Selon les candidats, il s’agit d’une nouvelle preuve de la gestion incompétente du gouvernement canadien.

« C’est pourquoi, au Parti Québécois, nous revendiquons fièrement que la gestion des pêches se fasse au Québec, entre nous. C’est pourquoi nous souhaitons réaliser notre projet d’indépendance », ajoute monsieur Deschênes.

Alexis Deschênes (Photo: archives)

Les candidats rappellent que le Parti Québécois sera toujours derrière les membres de l’industrie de la pêche et les travailleurs et travailleuses de la mer. « Nous devons soutenir collectivement cette industrie vitale pour le développement socioéconomique de l’Est du Québec », concluent-ils.

En résumé

• Les candidats du Parti Québécois de l’Est du Québec appuient les demandes des pêcheurs pélagiques, qui veulent travailler ou être indemnisés ;

• À l’instar des pêcheurs, les candidats dénoncent l’incurie et l’incompétence d’Ottawa et de la CAQ dans le dossier, ayant des impacts dans la vie de centaines de familles ;

• Ils estiment que nous devons collectivement soutenir cette industrie vitale pour l’est du Québec.

Facebook Twitter Reddit