Nouvelle de 19 h > « L’Océanic, le meilleur endroit pour moi » – Spencer Gill 
Nouvelle de 19 h

« L’Océanic, le meilleur endroit pour moi » – Spencer Gill 

Première sélection de l’Océanic au dernier repêchage
Spencer Gill (Photo Journal Le Soir – René Alary)

Toute première sélection de l’Océanic lors du dernier repêchage de la LHJMQ, et la cinquième au total, Spencer Gill ne devrait pas tarder à se faire aimer par les partisans de l’équipe.

Le grand défenseur de 6 pieds 3 pouces et 179 livres, qui vient tout juste d’avoir 16 ans, répond aux attentes élevées placées en lui depuis le début du camp d’entrainement. Il a participé au pointage (1-2-3) dans les trois parties préparatoires où il a joué avec plus 2, dans la colonne des plus et moins.

Métal du Golfe_VF

« J’aime beaucoup la ville et ma famille de pension est vraiment gentille, ça aide beaucoup. Sur la glace, il y a un petit ajustement à faire pour moi de jouer avec des joueurs plus grands et plus rapides. Je pense que j’ai bien joué et les entraineurs m’ont donné des tapes dans le dos », explique Gill qui portera le chandail no 15. 

À ne pas en douter, il se plait à Rimouski, comme ce fut le cas, en histoire, pour bon nombre de joueurs des Maritimes. 

« J’étais content de ma sélection par l’Océanic. C’est l’équipe avec laquelle je voulais aller. C’est le meilleur endroit pour moi, dans une bonne organisation avec de bons entraineurs. C’est le meilleur fit pour moi, autant comme joueur que comme personne », poursuit celui qui peut mener une conversation en français, ce qui sera de nature à le rapprocher des partisans.

Une année occupée

La première moitié d’année 2022 aura été chargée pour lui en commençant par la conquête de la Coupe Telus (championnat canadien midget AAA) avec les Flyers Moncton en mai dernier en Alberta. 

« Ce fut vraiment bien, on est devenu seulement la deuxième équipe des Maritimes à gagner cette coupe. Toutes les personnes disaient que le Québec ou l’Alberta allaient gagner. Ce fut plaisant pour nous de prouver au monde qu’on peut jouer avec les autres grandes provinces. » 

Ce sont les Islanders du Cap-Breton Ouest qui avaient été la première formation des Maritimes à remporter le championnat, en 2017, avec Colten Ellis comme grande vedette devant le filet. La victoire des Flyers était donc historique puisqu’elle donnait au Nouveau-Brunswick un premier titre national dans le midget AAA.

Hockey Canada

Gill a aussi pris part, en juillet à Calgary, au camp national de développement des moins de 17 ans de Hockey Canada en vue du Défi mondial qui se tiendra du 5 au 12 novembre à Langley et Delta, en Colombie-Britannique.

« Ce fut une expérience vraiment bonne pour moi avec tous les bons joueurs de mon âge du Canada. Trois équipes seront formées et j’espère que je serai choisi. » Parmi la centaine de joueurs présents au camp, une soixantaine seront retenus. 

Maintenant la LHJMQ

Ce fut ensuite le début de son aventure dans le circuit Courteau, un rêve qui se réalise. « Pour moi, la LHJMQ était la ligue où je voulais aller. Quand j’étais jeune, j’allais voir les Wildcats et je me disais que c’était dans cette ligue que le jouerais. J’étais un fan des Wildcats, mais plus maintenant », conclut, avec le sourire, ce résident de Riverview, en banlieue de Moncton.

Facebook Twitter Reddit