Journal Le Soir
Actualités > Éducation > Remise de la Distinction Alcide-C.-Horth
Éducation

Remise de la Distinction Alcide-C.-Horth

Dominique Arseneault, entouré de la vice-rectrice à la formation et à la recherche, Dominique Marquis, et du recteur François Deschênes. (Photo : Jean-Luc Théberge)

La Fondation de l’UQAR remet la Distinction Alcide-C.-Horth au professeur et chercheur Dominique Arseneault, de l’UQAR.

Professeur au département de biologie, chimie et géographie du campus de Rimouski, le lauréat se consacre à l’étude des changements climatiques et des changements dans le fonctionnement des écosystèmes.

« Un impact concret pour l’avenir de nos écosystèmes »

Considéré par ses pairs comme véritable pionnier en ce qui a trait à ses sujets de recherche, Dominique Arseneault se démarque effectivement par l’ensemble de son œuvre.

« Par ses grandes qualités de vulgarisateur, ses efforts soutenus pour valoriser la recherche à l’UQAR, et pour ses qualités humaines et professionnelles, le lauréat contribue au rayonnement de notre université, en plus d’avoir un impact concret pour l’avenir de nos écosystèmes », souligne la directrice générale de la Fondation de l’UQAR Julie Pitre.

Alcide-C.-Horth

Remise annuellement, la Distinction Alcide-C.-Horth souligne la carrière et le travail de recherche de l’un des membres du corps professoral de l’UQAR. Elle s’accompagne d’une subvention de recherche de 2 500 $, attribuée par la Fondation de l’UQAR.

Une rue porte d’ailleurs le nom d’Alcide-C.-Horth. Selon le site Internet de toponymie du gouvernement, Alcide-C.-Horth (1928-1986) était originaire du petit village de Saint-Godefroi, le long de la Baie-des-Chaleurs en Gaspésie.

En 1969, il est invité à joindre un groupe de Rimouskois pour créer le Centre d’études universitaires de Rimouski. Puis, de 1970 à 1972, il y occupa le poste de directeur adjoint et, de 1972 à 1975, le poste de directeur.

Premier recteur de l’UQAR

Au cours des sept années suivantes, de 1975 à 1982, il participa activement à la création et au développement de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR); il en sera le premier recteur. Il a aussi grandement contribué à l’implantation de l’Institut Maurice-Lamontagne à Sainte-Flavie.

À Rimouski, Alcide C. Horth a été chef de file dans le développement des activités d’enseignement et de recherche liées au domaine marin, jusqu’à son décès en 1986. Le premier navire de recherche de l’UQAR porte son nom.

À propos de la Fondation de l’UQAR

Depuis près de 50 ans, la Fondation de l’UQAR contribue de manière significative au développement, à la notoriété et à la pérennité de l’UQAR. Grâce aux forts liens qu’elle tisse avec ses partenaires et donateurs, elle se positionne aujourd’hui comme alliée de premier plan d’une université forte en région.

Facebook Twitter Reddit