Actualités > Société > Des premiers boursiers depuis 2019
Société

Des premiers boursiers depuis 2019

[VIDÉO] Le Fonds d’aide Pierre-Harvey appuie sportifs et artistes

Après une pause de trois ans en raison de crise sanitaire, le Fonds d’aide Pierre-Harvey a procédé à une première remise de bourses depuis 2019, jeudi midi à Rimouski.

La nouvelle présidente de l’organisme, Mado Sirois, était ravie de retrouver athlètes et médias. Membre du conseil d’administration depuis une dizaine d’années, elle a succédé à Bertrand Voyer qui a été en place depuis le début, soit en 1988. 

ADAUQAR

« Après 34 ans d’implication, monsieur Voyer a quitté. C’est gros. Il menait ça de main de maitre. C’est difficile de remplacer quelqu’un qui est à l’origine de cette formule. Ce n’était pas évident. On restait trois administrateurs. Il fallait recruter pour faire l’évaluation nos dossiers d’athlètes qui étaient rentrés. On s’est formé un comité et ça va bien », explique madame Sirois, aussi une bénévole de très longue date dans l’athlétisme, le hockey mineur et le milieu communautaire.

Le conseil d’administration du Fonds d’aide Pierre-Harvey. Pierre Bard, Marie-Claude Paradis, Mado Sirois (présidente), Serge Lévesque et Julie Pépin. (Photo journallesoir.ca – René Alary)

Les nouvelles venues, Marie-Claude Paradis et Julie Pépin, ont rejoint Pierre Bard, Serge Lévesque et Mado Sirois sur le conseil d’administration.

Huit bourses

Jeudi midi, cette dernière a procédé à la remise de huit bourses, dont sept à des athlètes en sport et une à un représentant du milieu culturel en Elliot Tremblay, étudiant au Conservatoire de musique de Rimouski, qui a notamment remporté un premier prix (clarinette) aux Concours de musique du Canada.

La présidente se donne comme mandat d’augmenter la présence du milieu culturel dans les bourses.

« On veut vraiment parler aux gens du secteur artistique, aller les voir dans leurs milieux, comme dans les écoles, pour voir ce qui se réalise et quelles sont les personnes performantes dans les arts », dit-elle. 

Bourses en sport

Quatre des sept boursiers dans le milieu sportif pratiquent le patinage de vitesse. Il s’agit d’Arnaud Gauthier, Jeanne Lavoie, Camille Tremblay et Zachary Tremblay. On dénombre aussi Paul Lavoie-Brisson en gymnastique, Émile Maisonneuve en baseball et Florence Tremblay, en natation artistique. Cette dernière est membre de l’équipe canadienne junior et senior. 

Le total des bourses remises jeudi est de 5 220 $ pour un cumulatif de 172 000 $ depuis 34 ans. Elles varient entre 250 $ et 1 000 $ pour un athlète de niveau international. La nouvelle présidente et son conseil vont analyser la possibilité de hausser le montant des bourses.

« On aimerait les ajuster par rapport au coût de la vie. Ça fait quelques années que le maximum est de 1 000 $. Mais, on sait que ça coûte plus cher pour les artistes et les athlètes de se déplacer. Ça va aller en fonction des intérêts qui vont rentrer sur nos placements. On veut aussi grandement simplifier le formulaire d’application », assure-t-elle. 

Rappelons qu’en 2001, la Fonds d’aide avait reçu un montant de 200 000 $ provenant des surplus des Jeux du Québec à Rimouski. Depuis, c’est l’usufruit du capital qui est remis en bourses. Dans ses premières années, l’organisme générait des revenus principalement avec la présentation de bien cuits appelés Harveyritas.  

La prochaine remise de bourses se tiendra en juin. Pour informations et formulaires: cliquez ici.

Facebook Twitter Reddit