Océanic > « Je suis très excité » – Nathan Lévesque
Océanic

« Je suis très excité » – Nathan Lévesque

Il fera ses débuts avec l’Océanic vendredi soir face aux Cataractes
Nathan Lévesque (Photo Journal Le Soir – René Alary)

L’Océanic sera de retour devant ses partisans pour deux matchs, vendredi et samedi, avec la visite de Shawinigan et Saint John.

Ce sera la rentrée pour les deux nouveaux venus de l’équipe, le défenseur Mathys Laurent et l’attaquant Nathan Lévesque. Le premier avait été rappelé pour trois parties jouées sur la route, plus tôt cette saison. Il prend la place laissée vacante par la transaction qui a envoyé Frédéric Brunet à Victoriaville.

Mathys Laurent (Photo : Océanic)

« Sa coupure avait été l’une des plus difficiles à faire à l’automne. Il est physiquement prêt à jouer des minutes. Il est fort physiquement. On a du temps de jeu pour lui. La porte est grande ouverte pour qu’il se joigne à la brigade défensive. Donald (Dufresne) fait des miracles avec nos gars et c’en sera un de plus à développer dans son giron », explique Serge Beausoleil. 

Lévesque via le ballotage

Pour ce qui est de Nathan Lévesque, il a été acquis via le ballotage des joueurs de 18 ans et plus non protégés. Il appartenait aux Voltigeurs de Drummondville, avec qui il a joué un match la saison dernière, mais évoluait, cette saison, avec les Braves de Valleyfield junior AAA avec qui il faisait la pluie et le beau temps avec ses 27 buts et autant de passes pour 54 points en seulement 33 parties, au 6e rang des meilleurs pointeurs du circuit. 

« Un petit attaquant très rapide, très intelligent avec la rondelle. On a décidé de lui donner une chance avec les blessures à long terme qu’on a. On a préféré se donner un peu plus de munitions en attaque », poursuit l’entraineur-chef.

L’attaquant de 18 ans est un natif de Winnipeg qui a fait son hockey mineur à Chateauguay. Il n’a pas joué midget AAA et n’a jamais été repêché dans la LHJMQ. Mais, il a été invité au camp des Voltigeurs en 2021 et 2022. 

« Je suis très content de me retrouver à Rimouski où j’ai été vraiment bien accueilli. Je suis très excité. J’essaie d’amener le plus d’offensive possible et d’être toujours sur la tâche avec une bonne éthique de travail. Mais, je sais que j’ai beaucoup de choses à travailler dans les deux sens de la patinoire », mentionne-t-il. 

Après deux tentatives infructueuses à Drummondville, il sera intéressant de le découvrir avec l’Océanic.

« Le hockey, c’est une question de timing. J’avais connu de bons camps d’entrainement à Drummondville, mais j’aurais pu mieux faire encore. Je pense que l’Océanic va me donner l’opportunité d’amener ma touche offensive. Je vais essayer de capter la chance qui m’est offerte et d’y aller à 100 %. Quand j’ai reçu l’appel de l’Océanic, j’étais all inn pour venir ici. J’étais très content. Je ne m’y attendais pas. Je me concentrais sur mon équipe. Mais, j’ai travaillé fort et j’ai reçu l’appel. »

Lefebvre

Alexandre Lefebvre (Photo archives : LHJMQ)

Beausoleil a aussi expliqué le rappel définitif d’Alexandre Lefebvre. « Il est un vétéran de deux saisons qui a eu des problèmes de santé qui ont fait qu’il n’était pas prêt à jouer en début de saison. Mais, il est venu nous donner un coup de main une couple de fois en première moitié. On lui a tendu une perche quand on a vu que nos options se fanaient. Il était très intéressé. Il sait comment on joue, il est très expérimenté, c’est une belle addition pour nous autres. Et, il est un des gars les plus appréciés qu’on a eu dans le vestiaire ces dernières saisons », mentionne l’entraineur-chef. 

Il connaissait une très bonne saison avec les Panthères de Saint-Jérôme junior AAA avec un intéressant dossier de 18-15-33 en 28 parties.

Gardiens

Cédric Massé (Photo : Océanic)

Pour ce qui est du gardien de Rimouski Cédric Massé, il a été rappelé des Albatros du Collège Notre-Dame M18 AAA, bien qu’il demeure sous contrat avec cette équipe.

« C’est un cas particulier. Il a eu une très belle progression dans le midget AAA cette saison. On a une belle entente avec Rivière-du-Loup pour lui. On voulait le voir faire face à des tirs du niveau junior majeur et ils voulaient donner un peu plus de glace à leur autre gardien. Il ne reste qu’une douzaine de matchs dans la saison midget AAA. Avec nos blessés, on a dû mettre nos priorités en attaque. Pour respecter la limite de 25 contrats, Cédric continue, techniquement, d’appartenir aux Albatros et il peut aller leur prêter main forte n’importe quand. Mais, il s’entraine avec nous autres ici », souligne Beausoleil.

L’entraineur des gardiens, Michaël Rioux, a imaginé une façon de travailler innovante avec ses trois gardiens. 

« Il m’a proposé quelque chose de très intéressant. Au lieu d’avoir trois gardiens qui alternent durant une pratique, il y en a un qui s’en va travailler tout seul avec Michaël pour 30 à 45 minutes avant tout le monde et après, il a droit à une séance en gym extrêmement demandante aussi, dans le développement de sa force physique pendant que les deux autres font la pratique. »

Blessés à long terme

Avec les derniers rappels, l’équipe compte sur un alignement de 23 patineurs, en plus des gardiens. Maël St-Denis et Jacob Mathieu seront absents en raison de blessures pour une période de six à huit semaines. Le jeune défenseur Spencer Gill est aussi sur la touche pour quelques semaines.

Facebook Twitter Reddit