Océanic > L’Océanic battu en prolongation
Océanic

L’Océanic battu en prolongation

Les Cataractes ont le meilleur 3-2 dans un très bon match de hockey
Julien Béland tente d’échapper à la surveillance d’Angus Booth dans le dernier match entre les deux équipes à Rimouski. (Océanic / Folio Photo – Iften Redjah)

L’Océanic a été incapable d’en coller une deuxième victoire de suite, mais n’a pas joué un vilain match, mercredi soir, quand il s’est incliné 3-2, en prolongation, face aux Cataractes de Shawinigan en présence de 2 603 spectateurs au Centre Gervais Auto.

C’est un but de Jordan Tourigny, qui a fait pencher la balance du côté de la formation de la Mauricie qui remporte ainsi une quatrième victoire consécutive. Si Joël Perrault aurait aimé une meilleure couverture défensive sur le but gagnant, il n’a pas hésité à donner une bonne note à son équipe. 

Métal du Golfe_VF
Joël Perrault (Photo Journal Le Soir archives – René Alary)

« Je suis content de l’effort, mais le résultat est décevant. On ramasse quand même un point contre une bonne équipe. Il ne faut pas trop de fier au classement. On a quand même bien géré ce match-là dans l’ensemble », a commenté l’entraineur-chef.

Il a bien aimé le travail de ses trios numéro 2 et 3, ceux composés de Maël St-Denis, Maxim Barbashev et Maxime Coursol ainsi que de Lyam Jacques, Julien Béland et Mathis Dubé. Ce fut un peu moins convaincant pour l’unité de Jacob Mathieu, Alexandre Blais et Dominic Pilote.

En avance 2-1 en troisième, l’Océanic a eu quelques bonnes chances de marquer le but s’assurance. « On a manqué d’opportunisme et leur gardien a fait de bons arrêts. C’est un peu à l’image de la saison jusqu’ici, ce qui fait que nos séquences de victoires sont rares. » 

Trois buts en deuxième période

Après une première période sans but, les Cataractes ont ouvert le pointage tôt en deuxième par l’entremise de Tristan Roy qui s’est amené seul vers le gardien. L’égalité a été créée par Julien Béland avant que Charles Côté donne les devants aux visiteurs. C’est en fin de troisième période qu’Isaac Ménard, avec moins de quatre minutes à jouer, a créé l’égalité envoyant les deux clubs en prolongation. 

Gardiens

Vincent Filion (Océanic / Folio Photo – Iften Redjah)

Les deux gardiens ont fait partie du choix des trois étoiles, ce qui est un indice de leur bon travail. Vincent Filion a repoussé 25 lancers. À l’autre bout, Félix Hamel a été solide sur les 33 tirs au but de l’Océanic. 

En bref

Quinn Kennedy (blessé), Spencer Gill (suspendu) et Jakub Hujer (mondial junior), tout comme Émile Fournier, rappelé des Pionniers de niveau collégial, étaient les absents chez l’Océanic… Blessé samedi dans le match des Cataractes, l’attaquant originaire de Saint-Eugène-de-Ladrière, Jérémy D’Astous, n’était pas en uniforme… L’Océanic poursuivra son voyage de trois parties en visitant Drummondville, vendredi, et Victoriaville, samedi…

Facebook Twitter Reddit