Océanic > L’Océanic s’écroule en troisième période
Océanic

L’Océanic s’écroule en troisième période

Revers de 7-3 dans le deuxième match de la série au Cap-Breton
Jakub Hujer devant le filet du gardien Nicolas Ruccia (Océanic / Folio Photo archives – Iften Redjah)

L’Océanic rentre bredouille de Sydney. Pour un deuxième soir de suite, il a été incapable de jouer 60 bonnes minutes et les Eagles en ont profité pour l’emporter par 7-3 devant 4 056 spectateurs ravis au Centre 200 de l’endroit.

Non seulement, les Eagles mènent la série 2-0, ils sont sur une remarquable séquence de onze victoires. Leur dernière défaite remonte au 2 mars.

Métal du Golfe_VF

Comme la veille, la formation rimouskoise a connu un bon début de rencontre prenant même les devants sur le but de Charle Truchon. Mais, trois joueurs complètement oubliés dans l’enclave – ça ne pardonne pas – en ont profité pour battre le jeune gardien William Lacelle avant la fin de l’engagement.

« J’ai aimé notre début de match, mais moins le fait qu’on leur a donné trois buts sur des manques de concentration par la suite. Ils avaient trois chances de marquer après la première et c’était 3-1 », commente Joël Perrault.  

Son club a rétréci l’écart en deuxième période sur le but de Maël St-Denis en avantage numérique. Avec un pointage de 3-2 avec 20 minutes à jouer, tout était permis pour les visiteurs.

Très mauvaise troisième

Sauf, qu’ils ont connu des difficultés dans leur territoire permettant aux Eagles de marquer quatre fois sur onze lancers face à Lacelle battu par des tirs de qualité. Cédric Massé, lui-même retiré du match en troisième période la veille, s’est amené en relève. Jakub Hujer a le dernier but des visiteurs.

« Après une bonne deuxième période, pour une raison que j’ignore, on n’a pas compétitioné en troisième. Ça a commencé par un manque d’efforts sur leur quatrième but. Pourtant, dans la situation qu’on était, on avait la possibilité d’égaliser la série avec une grosse troisième », déplore l’entraineur-chef.

Gardiens abandonnés

Sans son gardien no 1, l’Océanic doit jouer du bien meilleur hockey dans son territoire. Ce ne fut pas le cas, ni vendredi, ni samedi. 

« On ne bloque pas assez de lancers, ce qu’on faisait dans le dernier droit de la saison. Ils ont de bons marqueurs. Ce ne sont pas des situations faciles pour nos gardiens de la façon dont on joue devant eux », fait-il remarquer.

Encore Squires

Cam Squires (Photo tirée de Facebook Eagles)

Cam Squires, encore lui, a dirigé l’offensive des gagnants avec un but et trois passes, tout comme la veille. Jacob Newcombe a deux buts et en a préparé un. Olivier Houde, Xavier Daigle, Lucas Romeo et Luke Patterson ont aussi marqué.

Devant le filet des Eagles, Nicolas Ruccia a été mis à l’épreuve en 26 occasions. Pour sa part, le duo Lacelle / Massé a été bombardé de 40 lancers.

En bref

Quentin Miller et Luke Coughlin (blessés) ainsi que Ben Cross, Tyson Goguen et Olivier Théberge étaient les absents chez l’Océanic… Mathys Dubé a réintégré l’alignement à la place de Théberge… Les 4 289 spectateurs au Centre 200 vendredi représentaient la troisième meilleure foule de la saison à Sydney… Le match no 3 sera présenté mardi soir, au Colisée Financière Sun Life et le quatrième, le lendemain…  

Calendrier

  • Vendredi 29               Océanic 2 Eagles 6
  • Samedi 30                   Océanic 3 Eagles 7
  • Mardi 2           19 h     Eagles vs Océanic
  • Mercredi 3      19 h     Eagles vs Océanic
  • *Vendredi 5    19 h     Eagles vs Océanic
  • *Lundi 8          19 h     Océanic vs Eagles
  • *Mardi 9         19 h     Océanic vs Eagles

Les heures sont les heures locales

* : si nécessaire

Facebook Twitter Reddit