Océanic > Océanic : « On doit jouer selon notre identité »
Océanic

Océanic : « On doit jouer selon notre identité »

Joël Perrault s’attend à retrouver son équipe du dernier droit de la saison
Joël Perrault (Photo : Journal Le Soir – René Alary)

C’est avec un déficit 2-0 que l’Océanic va se présenter devant ses partisans, mardi soir, pour le match no 3 de sa série quart-de-finale de conférence face aux Eagles du Cap-Breton.

Après de sévères défaites de 6-2 et 7-3 à Sydney vendredi et samedi, le moral est à la baisse chez les partisans. Leurs favoris n’ont pas bien paru dans plusieurs phases du jeu.

Métal du Golfe_VF

Joël Perrault regarde vers l’avant.

« Dans une série, il faut que tu passes à autre chose après des défaites. C’est cliché, mais que tu perdes 7-3 ou 2-1 en troisième prolongation, c’est la même chose. Par contre, il y a des choses dans lesquelles on doit être beaucoup meilleur. On l’a adressé aux gars. J’ai trouvé qu’on avait l’air d’une équipe gelée par l’animosité là-bas. Le building était rempli et il y avait beaucoup d’ambiance », fait-il remarquer.

Son club n’a pas mal fait en partant les deux parties. « On a de bons départs dans les deux matchs. Par contre, on a donné des buts gratuits qui se succédaient. Ils étaient plus affamés que nous. Là, on revient à la maison et on est capable de virer la série de bord. Ils ont une équipe qu’on est capable de battre. »

Hausser le niveau de jeu

Face à des Eagles qui sont sur une séquence de onze victoires, l’Océanic aura besoin de hausser son niveau de jeu pour éviter des vacances hâtives.

« On a manqué d’agressivité et un peu de caractère. On jouait du bien meilleur hockey que ça en fin de saison. Ils ont mieux joué que nous l’aspect physique du match. Leur foule leur a donné un petit boots d’adrénaline. » 

« Il y a des équipes plus physiques que nous. De notre côté, on doit jouer selon notre identité et c’est là qu’on a manqué un peu. On a une équipe qui est bonne en possession de la rondelle et capable de faire des jeux à cinq joueurs. J’ai trouvé que souvent, on a manqué de support. Quand on se faisait frapper, les Eagles étaient mieux placés que nous pour récupérer des rondelles », explique Perrault.

Il espère retrouver l’étincelle nécessaire pour revenir dans la série.

« C’est ce qui peut permettre de tourner le vent de côté. On est content d’être de retour devant nos partisans et on souhaite avoir leur support comme ce fut le cas tout au long de la saison. À nous d’aller chercher cette étincelle. On s’attend à jouer du hockey de séries avec la foule de notre côté. La série est loin d’être terminée », assure l’entraineur-chef. 

Trio explosif

Le trio formé de Cam Squires (18 ans), Jacob Newcombe (19 ans) et Cam MacDonald (20 ans) fait flèche de tout bois. Le premier a deux matchs d’un but et trois passes. Au total, ils cumulent 17 points (6-11) après deux rencontres. 

« Ils ont été très bons là-bas. On savait que c’est un trio qui a beaucoup de talent et d’expérience. On n’avait pas le dernier changement mais demain, c’est quelque chose dans le haut de la liste de notre plan de match », assure-t-il.

Maxime Coursol (Photo Journal Le Soir – René Alary)

Le vétéran de trois saison, Maxime Coursol, reste positif en vue des prochaines parties.

« Une série, c’est long. On a été un peu surpris là-bas, mais là on revient à la maison devant nos partisans. On va travailler plus fort et tout donner. » 

Il a pleine confiance dans la capacité de son club de rebondir. « Nos réactions face à l’adversité n’ont pas été bonnes. Il faut passer à autre chose à et se concentrer sur la partie de mardi. On a l’équipe pour rebondir. On a eu un bon entrainement ce matin et on va revenir fort. Ce n’est pas une question de jeu physique. Il faut s’adapter et jouer comme on est capable. On l’a démontré cette saison contre les grosses équipes et on peut amplement le faire à compter de demain. »

Les décisions concernant l’alignement se prendront mardi, y compris le choix du gardien partant. Quentin Miller et Luke Coughlin sont les deux seuls qui ne sont pas disponibles.

Calendrier

  • Vendredi 29               Océanic 2 Eagles 6
  • Samedi 30                  Océanic 3 Eagles 7
  • Mardi 2           19 h     Eagles vs Océanic
  • Mercredi 3      19 h     Eagles vs Océanic
  • *Vendredi 5    19 h     Eagles vs Océanic
  • *Lundi 8          18 h     Océanic vs Eagles
  • *Mardi 9         18 h     Océanic vs Eagles

Heure du Québec

* : si nécessaire

Facebook Twitter Reddit