28.11.2020
Actualités Océanic La consigne est claire : éviter le cachot

La consigne est claire : éviter le cachot

Serge Beausoleil en avait parlé dans son dernier bilan de fin de saison, il l’a répété à quelques reprises ces dernières semaines : il faut se tenir loin du cachot.

Dans l’excellent début de saison que connait l’Océanic, l’entraineur-chef a de quoi se réjouir de ce qu’il voit. Il y a bien des écarts à l’occasion, mais les statistiques ne mentent pas : l’Océanic affiche un rendement positif de plus 3 entre ses avantages (65) et ses désavantages numériques (62). Il y a un an, le même calcul était à moins 15 après 13 parties. Au terme de la saison régulière 2018-2019, l’Océanic affichait un rondelet moins 50 ! 

Par contre, il y a encore du travail à faire. Parmi les équipes qui ont joué 13 parties, il n’y a que Sherbrooke qui a joué plus souvent avec un ou deux hommes en moins.

« C’est notre leitmotiv cette année, on veut être dans les moins pénalisés, on veut éviter de tomber dans des pénalités de bâton, on essaie de les exclure complètement de notre jeu, mais en même temps, on veut développer une hargne encore plus grande comme vous avez pu dans le dernier match », explique Beausoleil.

Face aux Saguenéens de Chicoutimi, les visiteurs au Colisée Financière Sun Life mercredi, l’Océanic sera justement opposé à un club équipé pour faire des dommages sur le jeu de puissance. Bizarrement, la formation du Saguenay en arrache dans de telles circonstances avec seulement 4 buts en 42 occasions pour un maigre 9,5 %.

L’Océanic sera en quête d’un 7e gain consécutif à la maison où il est invaincu (6-0) et où son offensive fait flèche de tout bois avec 41 buts marqués pour une moyenne 6,8 buts par partie. À l’inverse, Colten Ellis a accordé 14 buts à domicile (moyenne de 2,33). 

En bref

Le défenseur Anthony D’Amours a repris l’entrainement avec ses coéquipiers. Comme on dit, il est évalué « au jour le jour » et on devrait donc le voir cette semaine… Beausoleil a aussi indiqué que le gardien Raphaël Audet verra de l’action dans les prochains jours, ce qui signifie qu’il aura droit à un deuxième départ cette saison vendredi ou dimanche contre Shawinigan. « Il progresse beaucoup dans les entrainements. Michaël Rioux fait un travail incroyable avec lui. Il faut qu’il voie de l’action et qu’il nous montre sa progression dans les matchs… Ce sera le 2e match entre les deux équipes cette saison : l’Océanic a perdu le premier, 4-3 en prolongation, à Saguenay… Les Sags (8-3-0-1) connaissent un très bon départ avec 17 points, seulement trois derrière l’Océanic (9-2-1-1) qui a joué un match de plus… 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×