18.09.2020
Actualités Océanic « Savez-vous c’est qui, Wally Pipp ? » – Serge Beausoleil

« Savez-vous c’est qui, Wally Pipp ? » – Serge Beausoleil

L’entraineur-chef et directeur-gérant de l’Océanic, Serge Beausoleil, a mis ses talents d’ancien professeur d’histoire au service des journalistes dans son point de presse, lundi.

Questionné sur l’opportunité qui n’a visiblement pas été saisie par quelques postulants sur le premier trio de l’Océanic avec l’absence prolongée de Dmitry Zavgorodniy, il a pris une pause avant de plonger dans l’histoire du baseball.

 « Tout est une question de timing dans le sport. Un des entraîneurs les plus inspirants du sport professionnel est Bill Belichick des Patriots de la Nouvelle-Angleterre dans la NFL. Sur les lignes de côté, il a demandé à un de ses receveurs de passes : te rappelles-tu de Wally Pipp ?  Il était le joueur de premier but des Yankees de New York de 1915 à 1925. Il était tout un joueur de balle avec 30 circuits par année. Un jour (en 1925), il arrive au stade avec un petit mal de tête. Le gérant lui dit, ok prend deux aspirins et du repos. On a un jeune, on va le mettre à ta place. Il s’agissait d’un certain Lou Gehrigh qui allait débuter, ce jour-là, une séquence de 2 130 matchs consécutifs, pulvérisant les records de longévité. Il est embarqué là, il y avait une ouverture, il l’a prise, il l’a gardée, c’est ça qu’on veut voir. Je n’ai rien contre Wally Pipp, mais il a perdu sa job », a raconté Beausoleil ajoutant « qu’en ce moment, des opportunités, il y en a plusieurs dans notre équipe. »

En fin de semaine, Cole Cormier et Frédéryck Janvier ont amorcé les deux matchs sur le trio complété par Cédric Paré et Alexis Lafrenière. Avec des résultats pas suffisamment concluants aux yeux de l’entraineur-chef. « Je veux que mes jeunes lèvent leur jeu et saisissent les occasions, il y en a qui l’ont fait en fin de semaine, d’autres non. Dans le sport, il faut saisir les opportunités. Il y a une blessure, t’embarques. Tu la rates, ta carrière est terminée. Ce que je jeux, ce sont des gars qui compétitionnent », explique l’entraineur-chef.

Un seul des six joueurs blessés pourrait quitter l’infirmerie dans les prochaines heures. Beausoleil a indiqué qu’il y a de bonnes chances que Ludovic Soucy effectue un retour au jeu, ce qui donnera 11 attaquants disponibles et huit défenseurs pour le match de mardi soir contre Charlottetown. Sauf pour le deuxième gardien, il n’y aura pas de rappel. Pour l’instant, on ne sait pas qui sera l’adjoint de Raphaël Audet. Un mardi soir, ce n’est pas évident, notamment pour des raisons scolaires. 

Robidoux suspendu 10 matchs

La LHJMQ annonce que l’attaquant des Cataractes de Shawinigan, Mikaël Robidoux, est suspendu pour dix parties pour avoir donné de la bande aux dépens d’Antoine Leblanc de l’Océanic, le dimanche 17 novembre. Robidoux est un récidiviste. Il s’agit de 9e suspension pour un total de 36 parties dans la LHJMQ… 

Mise à jour à 16 h 30

L’Océanic annonce le rappel de l’attaquant D’Artagnan Joly. Le joueur de 20 ans évoluait avec les Golden Hawks de Trenton dans la Ligue de hockey junior A de l’Ontario (OJHL) où il a récolté 7 buts, 12 aides et 19 points en 13 matchs. Il avait quitté l’équipe à la fin de septembre quand il a été désigné comme joueur de 20 ans excédentaire. Cédric Paré, Jeffrey Durocher et Vincent Martineau sont les trois 20 ans utilisés depuis le début de la saison. L’un d’eux, possiblement Martineau, sera laissé de côté mardi soir puisque l’équipe est en manque d’attaquants en raison des blessures.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×